Le collectif des sages-femmes s’adresse au Premier ministre

Le collectif des sages-femmes, à l’origine d’une grève entamée en octobre, a demandé mardi dans une lettre ouverte au Premier ministre de se saisir du « dossier », jugeant ne plus avoir d’interlocuteur « responsable » au ministère de la Santé.

Des sages-femmes en grève manifestent à Paris, le 14 février 2014. Joel Saget

Des sages-femmes en grève manifestent à Paris, le 14 février 2014. Joel Saget

Ce collectif réclame pour les sages-femmes exerçant à l’hôpital un statut sur le modèle des médecins (praticien hospitalier) et leur sortie de la Fonction publique. 

Après plusieurs réunions de concertation, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé le 4 mars la création d’un statut médical spécifique pour cette profession, en précisant que les sages-femmes resteraient fonctionnaires.
Déçu, le collectif a décidé de poursuivre le mouvement.« Après plusieurs réunions de façades et autres parodies de concertations, votre ministre a voulu faire croire qu’une décision avait été prise. Personne n’est dupe de ces basses manoeuvres et les sages-femmes sont toujours en grève », écrit-il dans cette lettre à Jean-Marc Ayrault.
« Il n’y a plus d?interlocuteur responsable au ministère de la Santé », ajoute-t-il avant de demander: « Monsieur le Premier Ministre, à quel niveau de crise allez vous enfin décidez de vous saisir du dossier? ».
« Ce n’est pas d?une conférence de presse dont les sages-femmes ont besoin, mais d?une véritable politique de santé pour les femmes et de décisions politiques justes et responsables », poursuit le collectif.
Près de 70% des maternités sont touchées par la grève, a précisé à l’AFP Nicolas Dutriaux, l’un de ses membres.
Ce mouvement n’entraîne toutefois pas de graves perturbations puisque les sages-femmes peuvent être assignées pour assurer la continuité des soins.
Une nouvelle assemblée générale doit se tenir à Paris jeudi pour faire le point, selon M. Dutriaux.

Plus de 20.000 sages-femmes exercent en ville ou à l’hôpital, où leur salaire débute à 1.400 euros par mois.

http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/le-collectif-des-sages-femmes-s-adresse-au-premier-ministre-11-03-2014-3662925.php

Une réponse à “Le collectif des sages-femmes s’adresse au Premier ministre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s