Marignane : les sapeurs-pompiers se mettent en « grève illimitée »

La Provence, 5 mars 2014 :

Ils viennent des casernes de Marignane, des Pennes-Mirabeau ou de Chateauneuf. Mais sont tous réunis autour d’une même cause : la reconnaissance de leur temps de travail.

Alors, depuis lundi, les sapeurs-pompiers du pourtour de l’étang – mais aussi dans tout le département – font entendre leur mécontentement. Pas contents, parce que le compte n’y est pas, parce qu’ils en ont assez de travailler 2 256 heures par an, payées 1 607 heures. « C’est un joli manque à gagner » explique Arnaud Grimal, délégué du Syndicat autonome des employés du SDIS, à l’origine du mouvement de la grève entamée lundi dans toutes les casernes du 13.

Tous les jours, les pompiers ont décidé de débrayer de 14h à 16h. Pendant ce laps de temps, ceux qui ne sont pas réquisitionnés vont procéder à des actions ponctuelles, comme ce fut le cas hier en distribuant des tracts sur l’avenue du 8-Mai. « Un mouvement qui durera, préviennent les grévistes, tant que l’on ne rentrera pas en négociation avec le Conseil général pour signer un protocole d’accord sur la reconnaissance de l’heure pour heure. C’est tout simple, on souhaite qu’une heure travaillée soit payée une heure. »

« Nous comptons sur le soutien de tous »

Devant l’absence de réponses de la part des autorités concernées, les pompiers se réservent le droit -même s’ils avouent ne pas en avoir forcément envie- de durcir leur mouvement. « Moins on obtiendra de réponses, et plus cela prendra de l’ampleur, prévient Arnaud Grimal. Aujourd’hui, en tant que pompier professionnel, on travaille 24 heures et on est rémunérés seulement 17 heures. Nous sommes les seuls agents de la fonction publique territoriale qui travaillent plus pour être payés moins. » C’est 650 heures travaillées à l’oeil, soit 18 semaines par an, 15 ans sur toute une carrière…

Cette grève « illimitée » risque donc de s’étendre aux autres casernes du département. Et surtout, glisse sur un terrain… politique, puisque les sapeurs-pompiers rencontrent les différents candidats des communes environnantes pour les rallier à leur cause. « Nous avons rencontré Loïc Gachon ce matin qui a été très attentif à notre propos, confirment-ils. Vendredi, nous allons également tracter sur le marché à la Petite Garrigue. Nous comptons sur le soutien de tous ! »

Une réponse à “Marignane : les sapeurs-pompiers se mettent en « grève illimitée »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s