Reims : La bataille continue à Relais Colis

L’Union, 1 mars 2014 :

D’ici la fin de l’année, le dépôt Relais Colis de Witry-lès-Reims fermera ses portes. Les salariés sont mobilisés pour négocier au mieux leur départ.

« Les négociations se poursuivent. Les propositions de la direction sont en dessous des attentes des salariés. » Pour Guy Ayika, délégué du personnel du dépôt Relais Colis de Witry-lès-Reims et membre du comité d’entreprise pour la région Est, il n’est pas question de céder. « On sait qu’on ferme, mais on est prêts à se mobiliser pour défendre nos intérêts. » Les modalités de départ, les indemnités, voire des reclassements, sont en jeu.

Ainsi, dans la nuit de lundi à mardi, un mouvement de grève a été déclenché à Reims et Jarnac. « On a voulu marquer le coup avec les agences qui ferment, pour que les choses avancent de manière positive. Elle a démarré avec les magasiniers, s’est poursuivie avec les chauffeurs », note M. Ayika. « 100 % des salariés étaient en grève chez nous. » Soit treize personnes puisque deux sont en arrêt maladie. Malgré une nouvelle réunion infructueuse organisée au siège, à Créteil, mardi, le travail a repris dans la soirée. Mais « la bataille continue ». Hier, réunis en Comité d’entreprise, les délégués CFDT et FO de Brignolles, Besançon et Chambéry en ont profité pour aller à la rencontre des salariés du site witryat. Et préparer la prochaine offensive, une grève nationale le 5 mars. « Sauf si La Redoute, en grève depuis mercredi, poursuit son mouvement », précise un délégué. « On repoussera le nôtre. »

De son côté, la direction de Relais Colis confirme que le processus de négociations est toujours en cours et affirme souhaiter le voir aboutir avec un accompagnement favorable aux salariés. La priorité étant que ces derniers puissent se repositionner avec l’aide de l’entreprise et des indemnités.

LES FAITS

Dans le cadre du projet de cession de La Redoute et de Relais Colis (groupe Redcats) par le groupe Kering à Nathalie Balla, directrice générale de La Redoute, et Eric Courteille, secrétaire général du groupe Redcats, il est prévu notamment la fermeture de trois agences Relais Colis en France.
Sont concernées Auxerre dans l’Yonne et Witry (fin 2014), et Jarnac en Charente (fin 2015).
Quarante-neuf personnes sont concernées, dont quinze à Witry.

Une réponse à “Reims : La bataille continue à Relais Colis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s