Archives quotidiennes : 28/02/2014

A Odessa, les ouvriers relèvent la tête !

Le journal Vesti du 26 février rapporte qu’à Odessa les travailleurs de l’usine Izmail ont organisé un rassemblement contre le non-paiement des salaires, et promettent de nouvelles  manifestations. Les ouvriers de cette usine de pâte à papier, non payés depuis deux mois, ont cessé le travail le 21 février.

Comme des rumeurs courts que le patron veut fermer l’usine pendant plusieurs mois, les travailleurs ont pris en charge la protection de l’usine et de la production.

Lire la suite

Ukraine : Nouveaux dirigeants, même politique anti-ouvrière

A peine le nouveau gouvernement formé, Arseni Iatseniouk, nouveau président du cabinet en attente des élections, a annoncé que le nouveau gouvernement prendrait des mesures extrêmement impopulaires.

BBC News du 26 février relate ainsi ses propos : « Nous devons prendre des mesures très impopulaires car le gouvernement précédent et l’ancien président étaient si corrompus que le pays est dans une situation financière désespérée. Nous sommes au bord d’une catastrophe et voici le gouvernement des suicidaires politiques ! Alors, bienvenue en enfer ».

Lire la suite

Manifestation des employés en charge de la sécurité chez Apple

Mac Plus, 28 février 2014 :

En marge de l’assemblée des actionnaires qui se déroulera aujourd’hui à Cupertino (Californie), et devant les locaux d’Apple, se tiendra une manifestation bien particulière puisqu’elle concerne des employés de sociétés privées travaillant pour le compte d’Apple. La colère de ces salariés de l’ombre semble légitime : le niveau de leurs émoluments ne leur permettrait pas d’échapper à l’aide sociale complémentaire ou à la nécessité de recourir à l’équivalent de nos Restos du Coeur, afin de subvenir aux simples nécessités de base. Regroupés en un syndicat autonome, le SEIU , ces employés font aujourd’hui entendre leur voix.

Ce personnel de sécurité est pourtant un maillage essentiel de l’organisation d’Apple, permettant à la fois la protection individuelle de cadres importants de la société et la le confinement des informations sensibles à l’intérieur de l’enceinte de Cupertino. Mais voilà, si les Etats-Unis font parti de ces pays qui payent très bien les métiers très qualifiés (et les ingénieurs chez Apple en font parti), jusqu’à permettre d’atteindre un salaire médian national de presque 3000 dollars/mois, il en va tout autrement dès lors que ces postes ne demandent pas plusieurs années de formation, ce qui est souvent le cas des métiers du secteur de la sécurité.

Lire la suite

La direction de SUNTEC Longvic veut sanctionner notre Délégué syndical CGT

Communiqué de la CGT Suntec :

Au quotidien, la CGT SUNTEC se bat pour obtenir des avancées pour les salariés.
Elle est confrontée à une direction qui maintient une opacité sur la réalité des comptes de l’entreprise, qui a des positions à géométrie variable, qui exerce sans cesse des pressions sur nos délégués.

Pour les salariés, ce sont des sacrifices qui leur sont demandés : salaires qui n’augmentent pas, dégradation des conditions de travail, baisse des effectifs etc…

Lire la suite

Foix : Grève payante à Continental

La Dépêche, 28 février 2014 :

Hier, à 13 h 30, l’équipe de jour de Continental a décidé d’arrêter les débrayages. Les nouvelles propositions de la direction ont été appréciées par les salariés, qui ont eu l’impression que leur colère avait été entendue. Pour résumer, les plus bas salaires pourraient augmenter entre 45 et 51 €. Contre 9 € avant la grève. «Le débrayage a porté ses fruits», se félicite le délégué CGT de l’usine.

Ce soir, l’équipe de nuit décidera si elle continue les débrayages et samedi ce sera au tour de l’équipe du week-end. Les prochaines négociations auront lieu mardi.

En grève depuis lundi soir, une partie des salariés s’étaient retrouvés hier matin devant l’usine à 10 heures pour marquer leur mécontentement et faire pression sur l’issue des négociations en cours. Cela sous les yeux d’un huissier mandaté par la direction. «Nous ne sommes pas là pour bloquer l’usine. C’est une manifestation pacifique pour montrer notre colère», expliquait le responsable de la CGT du site.

Lire la suite

Tunisie : Grève des agents de Duty Free Shop

African Manager, 28 février 2014 :

Les agents de Duty Free Shop de l’aéroport de Tunis Carthage observent ce vendredi, 28 février 2014 une grève d’un jour. Ils ont appelé à activer l’accord avec l’administration portant sur leurs revendications.

Le secrétaire général du syndicat des agents de Duty Free Shop, Nabil Chichti a affirmé, dans une déclaration à Mosaïque Fm, que leurs revendications remontent à plus d’un an , et qu’un appel d’offre a été lancé .

Saint-Pierre-la-Cour : Fin de grève chez Lafarge Ciment

Ouest France, 28 février 2014 :

En grève depuis jeudi, la trentaine de salariés de la société Lafarge Ciment, à Saint-Pierre-la-Cour, a repris le travail ce vendredi midi.

La grève est terminée, chez Lafarge Ciment, à Saint-Pierre-la-Cour. Jeudi, dès 5 h du matin, une trentaine de salariés avaient cessé le travail pour réclamer une hausse des salaires et de meilleures conditions de travail. Vendredi, à midi, ils ont mis un terme à leur mouvement. Un accord a été trouvé avec la direction.

Égypte : note sur le succès historique de la grève des médecins et professions de santé

Le comité de grève central des médecins, pharmaciens et dentistes, animé par la frange la plus jeune de la profession et appuyé par le syndicat des médecins qui vient de renouveler sa confiance à sa secrétaire Mona Mina connue pour sa détermination, a appelé à une grève des trois professions le mercredi 26 février pour la hausse du salaire minimum salaires à 3 000 LE (alors que le gouvernement leur propose 1800 LE et qu’ils en gagnent en majorité entre 1200 et 1500), l’augmentation du budget de la santé publique tout à la fois pour améliorer les conditions de soin des patients et les conditions de travail des professionnels de la santé, des investissements dans la production de médicaments génériques en Égypte afin de baisser leur coût pour les malades et le système de santé publique et la libération de 200 médecins emprisonnés pour leurs idées.

Cette grève a été suivie a un niveau jamais atteint dans l’histoire de ces professions, puisqu’il est de 87% à l’échelle du pays selon les organisateurs. Le comité de grève l’estime pour les médecins à 100% dans les gouvernorats Suez et Nouvelle Vallée, 95% à Port Saïd, 90% à Daqalyia, 100% dans de nombreux hôpitaux du Caire, d’Alexandrie et des principales villes du pays.  Il est de 90% pour les pharmaciens des hôpitaux publics et 75% pour ceux du privé et de 85% pour les dentistes.  Les vétérinaires, pour leur part n’ont pas participé à ce mouvement mais annoncent qu’ils en sont solidaires et qu’ils appellent d’ores et déjà à se joindre à l’appel des médecins pour une grève illimitée de toutes les professions de santé à partir du 8 mars si le gouvernement n’a pas répondu positivement d’ici là à leurs revendications. Des étudiants en médecins ont également marqué la journée par un mouvement de solidarité à l’égard des professionnels de santé.

Lire la suite

Piquet de grève devant la Martinoire à La Redoute

La Voix du Nord, 28 février 2014 :

Environ 300 salariés de La Redoute ont bloqué jeudi le site industriel de la Martinoire à Wattrelos pour exiger de meilleures indemnités de départ. Dès 4 h 30, les salariés se sont relayés sur le piquet de grève pour contester les conditions de la cession de leur entreprise, qui s’accompagne de 1178 suppressions d’emploi. Ils ont également procédé à des débrayages dont la durée varie d’une heure à la journée entière.

« Si on n’a pas de réponse rapide et satisfaisante, le rythme des actions va s’accélérer », a prévenu Fabrice Peeters, délégué CGT, à la veille d’une journée de négociations. La direction a, selon l’intersyndicale, revu à la hausse ses propositions, avec un plancher de 14 000 €, auquel s’ajoute un minimum de 750 € par année d’ancienneté. L’intersyndicale réclame 40 000 € pour tous les salariés, plus 1 500 € par année d’ancienneté.

Appel intersyndical à la manifestation du 18 mars à Mulhouse

Appel à une mobilisation massive le 18 mars 2014 à 15 heures PLACE DE LA BOURSE à Mulhouse

Déclaration des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires se sont rencontrées le 21 février 2014.

Face à la situation sociale vécue par les salariés du privé et du public, les privés d’emploi et les retraités de notre pays, elles décident de faire du 18 mars une journée interprofessionnelle de mobilisation massive. Elles les appellent à prendre toute leur place dans cette journée d’action tant sur leur lieu de travail que dans les territoires.

Elles invitent à rechercher l’unité d’action la plus large pour exiger des mesures urgentes en faveur des salaires, de l’emploi, de la protection sociale et du service public.

Lire la suite