Luttes des travailleurs en Croatie

Le mardi 25 février, les travailleurs de la fonction publique ont débrayé pour dénoncer le fait que 70.000 travailleurs de la fonction publique ne perçoivent pas leurs salaires. Les cheminots croates ont ainsi débrayé de 12 à 14 heures, tandis que les travailleurs des transports urbains ont cessé le travail symboliquement pendant 5 minutes. Dans la plupart des hôpitaux, les travailleurs de la santé ont débrayé et organisé des rassemblements devant leurs lieux de travail.

Le mercredi 26 février, un millier de travailleurs ont manifesté devant le parlement à Zagreb à l’appel des cinq organisations syndicales contre la casse du code de travail. Le gouvernement veut en effet imposer un nouveau code du travail qui permettra aux patrons d’augmenter la durée hebdomadaire du travail à 56 heures, de faciliter les licenciements, tout en limitant le droit de grève et les droits syndicaux. Les travailleurs ont scandé des slogans comme « Stop à la violence contre les travailleurs ! ».

Publicités

2 réponses à “Luttes des travailleurs en Croatie

  1. Pingback: LabourNet Germany: Treffpunkt für Ungehorsame, mit und ohne Job, basisnah, gesellschaftskritisch » “Stoppt die Gewalt gegen Arbeiter!”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s