Sotchi : 8 millions de dollars en salaires impayés

Du Qatar à la Russie, derrière le prestige des compétitions sportives, l’exploitation des ouvriers du BTP…

Selon le porte-parole du CIO, une enquête des autorités russes s’est penchée sur 500 entreprises de construction et a révélé qu’elles devaient un total de 8 millions de dollars en salaires (5,8 millions d’euros). Quelques 6.175 ouvriers ont été payés, a-t-il ajouté. Des milliers de travailleurs immigrés, originaires pour l’essentiel des anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale les plus pauvres, telles le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Kirghizstan, ont participé aux gigantesques opérations de constructions des infrastructures pour accueillir les JO dans cette station balnéaire entre les bords de la mer Noire et les montagnes du Caucase.

Selon l’ONG Human rights watch (HRW), des travailleurs immigrés sur les chantiers de Sotchi ont été victimes de nombreux abus, leurs employeurs « ne les payant pas, confisquant leurs passeports et les forçant à travailler dur 12 heures par jour ».

Source AFP, 19 février 2014

Une réponse à “Sotchi : 8 millions de dollars en salaires impayés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s