Archives quotidiennes : 19/02/2014

Nîmes : des caissières embauchées et virées deux mois plus tard

L’hypermarché Leclerc, route de Beaucaire, a mis fin à la période d’essai d’une vingtaine de salariés en janvier. Elles dénoncent des méthodes injustes. 

florence-48-ans-une-des-deux-caissieres-je-me-suis_811076_510x255

Florence, 48 ans, une des deux caissières : « Je me suis sentie humiliée. » (S. DUPLAIX)

Emue, Florence, 48 ans, a pleuré de joie lorsqu’elle a été embauchée en CDI à temps partiel (33 heures) au centre E. Leclerc. Christèle (1), l’une de ses collègues, a signé son contrat de travail à la même époque et, pour fêter cela, a acheté une voiture. Pour Florence, Christèle et les autres, cette embauche était une vraie respiration. Elles ont vite désenchanté et crient aujourd’hui au scandale. Lire la suite

Harcèlement sexuel : Une vidéo sur la situation des Egyptiennes

le-harcelement-sexuel-en-egypte-181669_w1000
En Egypte, les femmes sont, au quotidien, victimes de harcèlement sexuel. Une vidéo plonge dans la peau de l’une de ces victimes pour sensibiliser la population à ce fléau que l’on surnomme désormais la « 11ème plaie d’Egypte ».
On le sait, il ne fait pas bon être une femme en Egypte. Un récent sondage portant sur les conditions de vie des femmes dans la Ligue des pays arabes le plaçait en dernière position du classement. Le pays, qui connait actuellement un soulèvement historique, cumule en effet les outrages aux droits humains. Discrimination, mariages forcés, mutilations génitales… la liste est longue sur le noir tableau de la question des droits des femmes en Egypte. Lire la suite

Marche contre la violence à l’égard des femmes à Maurice

Près de 500 personnes sont descendues dans la rue ce mercredi à Maurice pour dire stop à la violence à l’égard des femmes. Ministres, députés, syndicalistes et collégiens…ont participé à cette marche pacifique.

imgs-maurice-60-5ed71

Environ 500 manifestants ont défilé dans les rues de Port-Louis ce mercredi 19 février pour dénoncer la recrudescence des violences faites aux femmes. Personnalités connues ou simples citoyens lambda ont rejoint le cortège de cette marche pacifique, précise L’Express de Maurice, qui note la présence de la ministre de l’Egalité du Genre Mireille Martin, de la ministre de la Sécurité sociale Sheila Bapoo, de la députée Kalyanee Jugoo, entre autres.
Le défilé, organisé à 12 heures locales tapantes, s’est élancé du Champ-de-Mars pour s’arrêter au Emmanuel Anquetil Building. Les manifestants, brandissant des banderoles et pancartes, ont scandé des slogans défavorables à la violence à l’égard des femmes, qui devient un grand problème de société et un réel souci pour les autorités mauriciennes. Depuis le début de l’année, au moins quatre victimes ont été recensées sur l’île. Lire la suite

Les sages-femmes dans la rue, « dernier avertissement » au gouvernement

6973431-les-sages-femmes-dans-la-rue-dernier-avertissement-au-gouvernement

Paris (AFP) – Plusieurs milliers de sages-femmes ont défilé à nouveau mercredi à Paris pour presser le gouvernement de trancher sur leur statut, une partie d’entre elles réclamant de quitter la fonction publique pour devenir praticien hospitalier contre l’avis des syndicats.

Pour la troisième fois depuis le début de la grève en octobre, les sages-femmes, dont beaucoup de jeunes, sont parties de la place Denfert-Rochereau (XIVe) à l’heure du déjeuner, pour rejoindre le ministère de la Santé (VIIe), à trois kilomètres de là.

La manifestation a rassemblé 2.000 personnes selon la police et près de 5.000, selon le collectif. Lire la suite

Mauritanie: le mariage forcé d’une jeune fille annulé en justice

125208060_0

Il y a quelques jours, le mariage d’une jeune fille de 13 ans avec un homme d’une cinquantaine d’années a été cassé par décision de justice. Raja Mint Abdelkader avait déjà été mariée à l’âge de 9 ans, par son père, contre de l’argent. Selon l’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF) qui s’est occupée d’elle, un à deux mariages par an est annulé mais des centaines d’autres sont recensés chaque année. Ce chiffre serait en augmentation.

En 2013, quelque 728 Mauritaniennes âgées de moins de 16 ans ont été mariées de force. Presque deux fois plus qu’en 2012 et ce ne sont que les cas recensés par l’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF). Lire la suite

Chez Leclerc : « On m’a dit que les gens comme moi devaient dégager »

Ils ont le sentiment d’avoir été utilisés puis jetés. Pendant un mois et demi, ces chômeurs franciliens ont bossé gratos pour Leclerc, avant de se faire virer « pour des motifs farfelus ».

leclerc-pole-emploi

Sur le coup, ils n’ont rien dit : le Pôle emploi d’Evry (Essonne) et Leclerc leur avaient assuré un CDI à la fin de la formation, sauf faute grave. La date prévue d’embauche est même formalisée sur le document signé par les demandeurs d’emploi (voir ci-contre).

Le CDI, « on nous l’a promis 10, 20, 30 fois », assure Ouarda, 47 ans, l’une des chômeuses virées :

« On nous mettait toujours la carotte du CDI : on aura un boulot, on aura une mutuelle… On nous a vendu beaucoup de rêve. » Lire la suite

Fin de la grève des ouvriers de JAL Group

Investir en Tunisie, 19 février 2014 :

L’affaire JAL Group a connu une issue heureuse, si l’on en croit M. Béchir Sahbani, secrétaire général de l’Union régionale du travail de Bizerte.

Après des discussions au ministère des Affaires sociales, qui ont duré près de 7 heures, entre les représentants du syndicat de base des employés, l’ancien propriétaire et le nouvel acquéreur de l’entreprise ainsi que le liquidateur judiciaire, l’on est, nous dit-on, parvenu à un accord qui sitôt connu a fait lever le sit-in observé par des ouvriers devant la délégation et entraîné l’arrêt de la grève de la faim entamée depuis plusieurs jours par quelques-uns des manifestants.

Lire la suite

Sotchi : 8 millions de dollars en salaires impayés

Du Qatar à la Russie, derrière le prestige des compétitions sportives, l’exploitation des ouvriers du BTP…

Selon le porte-parole du CIO, une enquête des autorités russes s’est penchée sur 500 entreprises de construction et a révélé qu’elles devaient un total de 8 millions de dollars en salaires (5,8 millions d’euros). Quelques 6.175 ouvriers ont été payés, a-t-il ajouté. Des milliers de travailleurs immigrés, originaires pour l’essentiel des anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale les plus pauvres, telles le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Kirghizstan, ont participé aux gigantesques opérations de constructions des infrastructures pour accueillir les JO dans cette station balnéaire entre les bords de la mer Noire et les montagnes du Caucase.

Lire la suite

Répression contre les travailleurs de la société minière Kinross Tasiast

Communiqué de la CGTM et de la CLTM, 18 février 2014 :

Des dizaines de travailleurs de la société minière Kinross Tasiast qui s’étaient rassemblés ce matin devant la primature pour exprimer leur ras-le-bol face au laxisme des autorités à faire appliquer la loi, ont fait l’objet d’une répression féroce et barbare opérée par une unité de la garde nationale au moment où deux délégués du personnel étaient dans l’antichambre du Premier Ministre dans l’attente d’une audience qui n’a finalement pas eu lieu.

Pour disperser les travailleurs, les forces de sécurité se mettaient à arroser de gaz lacrymogène le rassemblement occasionnant ainsi des blessures graves dans les rangs de manifestants.

Lire la suite

Mâcon : les salariés de SIMIRE en grève illimitée

Le Journal de Saône-et-Loire, 19 février 2014 :

Ce mercredi, un mouvement de grève illimitée a débuté au sein de SIMIRE, entreprise spécialisée dans la fabrication de mobilier scolaire. 85 % des salariés ont répondu à l’appel des syndicats FO, CGT, CFTC et CFDT.

Principale cause de ce mouvement, « la dénonciation de la direction de l’accord des 35 heures signé en 2000 ».

Lire la suite