Dijon : la colère des salariés Parker

Bien Public, 13 février 2014 :

Dans le cadre de négociations sur le plan de sauvegarde de l’emploi, les salariés de 12 sites sur 13 en France se sont mis en grève ce jeudi, dont ceux de Dijon. On enregistrait près de 98 % de grévistes selon la CGT. A la mi-journée, c’est la colère qui dominait les échanges puisque la direction de Parker Hannifin a proposé des primes supra-légales allant de 5000 à 28 000 €, alors que les organisations syndicales réclament des primes d’au moins 50 000 €.

Des salariés des sites de Contamines et d’Annemasse (Haute-Savoie) ont fait le déplacement en cars ce jeudi à Dijon. Pour rappel, le 27 septembre, le groupe Parker Hannifin avait annoncé la restructuration de plusieurs sites en France dont celui de Dijon. Objectif : délocaliser une partie de la production en République tchèque pour augmenter la rentabilité de la société. Ce plan social prévoit la suppression de plus 220 emplois, dont 81 sur le site dijonnais de la Fontaine d’Ouche. Les négociations doivent se poursuivre jusqu’à ce jeudi soir.

Une réponse à “Dijon : la colère des salariés Parker

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s