Les manifestations se poursuivent en Bosnie-Herzégovine

Associated Press, 10 février 2014 :

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues d’une dizaine de villes de Bosnie-Herzégovine, lundi, pour réclamer le remplacement des politiciens par des experts impartiaux qui pourraient s’attaquer plus efficacement à un taux de chômage qui atteint 40 pour cent et à une corruption endémique.

Il s’agissait de la sixième journée consécutive des pires manifestations à frapper ce pays balkanique depuis la fin de la guerre 1991-1995, qui a fait quelque 100 000 morts.

«Mon père, ma mère et mon frère sont sans emploi, a dit une enseignante de 34 ans qui gagne 10 $ US par jour en tant que serveuse. J’en ai assez!»

Deux personnes âgées agitaient une bannière sur laquelle on pouvait lire que le salaire mensuel d’un politicien équivaut à quatre années de rentes de retraite moyennes. Les manifestants ont accusé des politiciens grassement payés d’être obsédés par les querelles ethniques.

«Ils vivent dans un monde différent, ils sont complètement déconnectés du peuple», a dit Anes Podic, un ingénieur informatique sans emploi stable.

Des manifestants se rassemblent quotidiennement près du siège de la présidence dans la capitale, Sarajevo, et dans une dizaine d’autres villes. Ils ont incendié la présidence et d’autres édifices vendredi et un graffiti prévenait, «Celui qui sème la faim récolte la colère».

Une réponse à “Les manifestations se poursuivent en Bosnie-Herzégovine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s