Archives quotidiennes : 08/02/2014

Logement à Caen : 80 manifestants pour le squat de la rue de Bayeux

Ouest France, 8 février 2014 :

Environ 80 personnes ont manifesté ce samedi après-midi devant la préfecture du Calvados, à Caen, en soutien au squat du 103-109, rue de Bayeux.

Un concert vendredi soir, une manifestation ce samedi après-midi: la mobilisation se poursuit autour du squat du 103-109, rue de Bayeux, à Caen (Calvados). Environ 80 personnes se sont réunies devant la préfecture, vers 14 h 30, puis ont défilé dans le centre-ville, pour le droit au logement.

Lire la suite

Revendications des travailleurs et habitants de Tuzla

Nous publions ici, pour information, une déclaration de travailleurs et habitants de Tuzla datée du 7 février 2014.  A la lecture, on constate, qu’en plus du refus des privatisations et des licenciements, une des revendications clefs est celle du « gouvernement à bon marché » avec en particulier cette vieille exigence du mouvement ouvrier qui est la réduction des traitements des élus et hauts fonctionnaires au niveau d’un salaire d’ouvrier.

Tuzla : "Ce n'est pas une manifestation, c'est une révolution"

Revendications des travailleurs et des habitants de Tuzla, 7 février 2014 :

Aujourd’hui à Tuzla un nouvel avenir se crée ! Le gouvernement local a démissionné, ce qui signifie que la première revendication des manifestants a été satisfaite et que les conditions sont remplies pour résoudre les problèmes existants. La colère et la rage accumulées sont les causes des attitudes agressives. L’attitude des autorités a créé les conditions pour faire exploser la rage et la colère.

Maintenant, dans cette nouvelle situation, nous souhaitons diriger la colère et la rage vers la construction d’un système de gouvernement productif et utile. Nous appelons tous les citoyens à soutenir la réalisation des buts suivants :

Lire la suite

Quelques nouvelles de Bosnie-Herzégovine

Alors que plusieurs manifestations ont une fois encore eu lieu dans plusieurs villes de Bosnie-Herzégovine, Suad Zeljkovic, chef du canton de Sarajevo, a annoncé sa démission aujourd’hui.

Manifestation à

Manifestation à  Bugojno

A Bugojno, 500 chômeurs et ouvriers licenciés ont manifesté ce samedi devant le bâtiment municipal. Ils ont affirmé leur soutien à la population de Tuzla et exigé la libération de tous les manifestants arrêtés hier ainsi que la démission du conseil municipal. Une nouvelle manifestation est prévue demain à 12 h.

Lire la suite

Nouvelles manifestations en Bosnie-Herzégovine

De nouvelles manifestations ont eu lieu ce samedi à travers la Bosnie-Herzégovine, comme à Bihac, Mostar, Sarajevo, Konjic, Bugojno et Sanski Most.

Rassemblement devant la présidence à Sarajevo, 8 février

Selon la presse, 3.000 personnes se sont rassemblées en début d’après-midi à Bihac. Un peu avant 16 heures, des affrontements ont opposé la population et les forces de répression.

Lire la suite

Nouvelle manifestation pour le droit à l’IVG à Madrid

Belga, 8 février 2014 :

Plusieurs milliers de personnes, en grande majorité des femmes de tous âges, ont manifesté à Madrid samedi pour la défense de l’avortement. Elles s’insurgent contre le projet gouvernemental qui restreint le droit à l’IVG en Espagne. R

assemblés à l’appel de mouvements féministes, les manifestants ont défilé devant le ministère de la Justice avant de se rassembler sur une place du centre de la ville, réclamant la démission du ministre Alberto Ruiz-Gallardon, qui a porté ce projet de loi.Le projet de loi contesté n’autorise l’avortement qu’en cas de danger prouvé pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme enceinte, ou après un viol ayant fait l’objet d’une plainte préalable.

Lire la suite

2000 manifestants à Bihac

Un peu avant 14 heures ce samedi 8 février, 2000 personnes manifestaient dans le centre de Bihac en scandant des slogans comme « voleurs » ou « démission ! démission ! » à l’encontre des politiciens au pouvoir.

Quelques nouvelles de Bosnie-Herzégovine

Quelques informations reçues par téléphone vers midi sur le mouvement de révolte en Bosnie-Herzégovine :

– Plusieurs arrestations cette nuit à Tuzla dans les milieux antifascistes, anarchistes et d’extrême-gauche.

Tuzla : "Ce n'est pas une manifestation, c'est une révolution"

Tuzla : « Ce n’est pas une manifestation, c’est une révolution »

– De nouvelles manifestations sont prévues dans de nombreuses villes ce samedi 8 février à partir de 13 heures. Il est à noter qu’un appel circule aussi pour une manifestation de soutien à Zagreb (Croatie). A noter que l’idée d’un appel à une grande manifestation à Tuzla a été rejetée par les manifestants de Tuzla qui affirment que le meilleur soutien n’est pas de manifester à Tuzla mais d’étendre le mouvement à travers tout le pays.

Lire la suite

Mostar : Les locaux des partis nationalistes en feu

Comme dans de nombreuses villes de Bosnie-Herzégovine, la population de Mostar est descendu dans les rues le 7 février pour crier sa colère contre le chômage, la misère et les politiciens corrompus. Dans une même colère, les manifestants ont incendié non seulement le bâtiment du gouvernement local, mais aussi les sièges du HDZ (parti nationaliste croate) et du SDA (parti nationaliste bosniaque).

Lire la suite

Manifestations contre le racisme en Allemagne

Après l’incendie, le 5 février, d’un foyer de réfugiés à Hambourg, incendie qui a causé la mort d’une femme d’origine pakistanaise et de ses deux enfants, âgés de 6 et 7 ans, plusieurs manifestations spontanées ont dénoncé le racisme, les conditions de vie des demandeurs d’asile et les violences racistes. Ainsi, le 7 février, 350 personnes ont participé à une manifestation spontanée à Göttingen. Lors de cette manifestation, il a été rappelé que ces dernières années, il y a eu au moins 43 attaques contre des foyers pour réfugiés à travers le pays.

Manifestation à Göttingen :

Gottingen

Gottingen2 Lire la suite

Bosnie-Herzégovine : la révolte du désespoir et le début d’un nouveau « printemps »

Le Courrier des Balkans, 8 février 2014 :

« Tous ensemble ! » Tout est parti de Tuzla mercredi 5 février, mais le mouvement a vite gagné l’ensemble de la Bosnie-Herzégovine. Vendredi, Zenica, Sarajevo et Mostar étaient en feu. Dans cette ville, les manifestants ont incendié les sièges du HDZ et du SDA, les deux partis nationalistes. Parmi les manifestants, les divisions ethniques sont oubliées.

Sarajevo-Tulza-Mostar

Ces manifestations marquent peut-être le début d’un « Printemps bosnien ». Elles ont débuté à Tuzla mercredi 5 février et se sont rapidement étendues aux autres villes de Bosnie-Herzégovine. Elles sont l’expression d’une révolte populaire. En cause : les conditions de vie des Bosniens, et une situation économique et sociale déplorable. Ces manifestations marquent le début d’un réveil des consciences pour l’ensemble de la population, sans connotation ethnique. La plus grande crainte des autorités est en effet qu’un jour, tous les citoyens du pays s’unissent pour agir en commun et mettent en péril vingt ans de discours nationalistes qui ont permis à la classe politique de se maintenir au pouvoir.

Lire la suite