Les pompiers de l’Hérault manifestent à Montpellier et dans les casernes

France 3 Languedoc-Roussillon, 3 février 2014 :

Grève générale et illimitée, depuis lundi matin, pour les pompiers de l’Hérault. Seul le service minimum est assuré. Ils ont décidé de durcir leur mouvement après des semaines de mobilisation pour leurs heures de travail. Une grève très suivie et des manifestations pour sensibiliser les élus.

Manifestation des pompiers devant le Conseil Général, Montpellier 3 février

Le mouvement de protestation des pompiers de l’Hérault monte d’un cran.

En grève depuis le 11 décembre pour des questions d’effectifs et de rémunération, les 37 sapeurs pompiers professionnels exerçant dans les principales casernes de l’Hérault à Montpellier, Béziers, Sète, Agde ou Frontignan ont reçu des convocations de leur hiérarchie pour sanctions.

Sète. Centre de secours. La grève totale des pompiers est effective depuis 7h00, ce lundi matin.

Les hommes qui viennent à l’instant de partir en intervention ont été réquisitionnés par arrêté préfectoral et par le directeur du SDIS de l’Hérault.

Le mouvement, débuté le 11 décembre dernier, vient de passer un cap.

Les revendications restent les mêmes. Application des 35 heures et réforme de la filière qui limite l’évolution de carrière.

Peu de progrès, c’est un euphémisme, et surtout une réponse de la hiérarchie qui sanctionne les pompiers ayant manifesté.

Une situation tendue, à laquelle s’ajoute une défiance de la base, vis-à-vis du colonel Risdorfer, patron des pompiers de l’Hérault.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s