Débrayage des salariés d’AKKA en mission chez Renault en région parisienne

Information : débrayage des salariés d’AKKA en mission chez Renault en région parisienne avec la CGT d’AKKA et la CGT de Renault.

Communication de la CGT AKKA IS aux salarié-e-s d’AKKA, 03/02/2014

Vendredi 31 janvier, la Direction d’AKKA a été convoquée chez Renault pour s’expliquer à propos d’un débrayage de salariés AKKA suivi d’une distribution de tracts à Renault-Lardy à toutes les personnes rentrant sur le site client. Le tract est ici : 20140130-Premier-tract-Akka-L38-2014-01-27_vfinale.pdf

Ce site de Lardy, situé au Sud du département de l’Essonne, nécessite d’y aller en voiture et de parcourir 50 à 60km depuis la banlieue parisienne. Avec le nouveau barème sur les frais professionnels décidé unilatéralement par la Direction d’AKKA qui pourrait être appliqué prochainement, la plupart des salariés d’AKKA risquent de perdre toutes leurs indemnités de trajet.

A Lardy et ailleurs, votre situation n’est pas enviable. L’entreprise AKKA veut faire des économies sur le dos des collaborateurs.

Beaucoup d’entre vous risquent de perdre aussi tout ou partie de leurs remboursements de trajet, et vous allez découvrir sur votre prochain ordre de mission des nouvelles modalités de déplacement pénalisantes. N’acceptez pas ces modalités, la convention collective Syntec vous garantit le remboursement de tous vos frais de mission, faites-la appliquer, avec l’aide de la CGT, et de la nouvelle commission d’élus de négociation des frais de déplacement.

Ceux qui n’ont même plus la chance d’être en mission, souffrent de cette situation stressante, risquant à tout moment de recevoir une consigne de partir en mission en long déplacement et avec des modalités de remboursement de frais trop serrées, ou d’avoir un entretien avec un ou des interlocuteurs de la Direction qui menacent certains collègues de licenciement pour faute s’ils ne signent pas de rupture conventionnelle. Faites-vous accompagner lors de tous vos entretiens d’intercontrat par un de vos élus DP ou CE, c’est votre droit, et ils sont là pour ça.

Certains d’entre vous sont managers, RRH, fonctionnels, vous êtes pris en ciseau, soumis à certaines consignes hiérarchiques irréalistes et au contact des collaborateurs en colère. Refusez de faire du n’importe quoi, faites votre travail, ni plus ni moins.

AKKA a lancé sa campagne « On Track » consistant à remettre l’Homme au centre de l’Entreprise…

Ce que la CGT constate c’est une opération : « On track les salariés » ! voire pour les intercontrats : « On ma-Track les salariés d’AKKA » !

M. Maurice RICCI, PDG du Groupe AKKA, prône le Respect, le Courage et l’Ambition, qu’il applique maintenant à la lettre sa charte. Ensemble nous allons lui rappeler…

Les limites du supportable sont maintenant largement dépassées !

Votre porte-monnaie est touché, votre respectabilité est en danger.

A partir du 6 février, salariés AKKA, agissons ensemble. La CGT vous appellera à débrayer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s