Afrique du Sud : Violences policières contre les mineurs en grève

Afrik.com, 4 février 2014 :

La police sud-africaine a dispersé à coup de balles en caoutchouc, ce mardi matin, des grévistes du secteur du platine, qui réclament des revalorisations familiales.

Des accrochages ont éclaté entre les grévistes du secteur du platine et les forces de l’ordre, ce mardi matin. La police sud-africaine a indiqué avoir utilisé des grenades assourdissantes et balles en caoutchouc pour disperser quelque 3 000 grévistes « violents » qui bloquaient une route, menant à une mine de platine du numéro un mondial du secteur, Amplats, dans le nord de l’Afrique du Sud. Selon la police, les mineurs brandissaient « des armes dangereuses comme des cannes traditionnelles et des bâtons, bloquaient la route et menaçaient de déloger les travailleurs non grévistes à la mine ».

Depuis le 23 janvier, la grogne est vive dans le secteur du platine, prépondérant dans l’économie sud-africaine. Les grévistes seraient au nombre de 88 000 à participer à la grève autour de Rustenburg (nord), à l’appel d’AMCU, pour obtenir des revalorisations familiales. Mais pour le moment, les négociations n’ont encore rien donné. Les protestataires réclament 12 500 rands (825 euros) de salaire mensuel. Le syndicat AMCU a d’ores et déjà prévenu que les mineurs « vont rester en grève tant qu’ils ne sont pas satisfaits ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s