Archives quotidiennes : 04/02/2014

Fidji : On a eu raison des dictateurs militaires !

Labourstart, 3 février 2014 :

Quelle belle façon de commencer la semaine ! Il y a huit jours, nous vous avons demandé de participer à une action syndicale en ligne sur LabourStart, demandant au gouvernement de Fidji à abandonner les poursuites contre les dirigeants du syndicat des travailleurs de l’hôtellerie qui ont géré une grève le jour du réveillon du Nouvel An au Sheraton Fidji. Ce matin nous avons reçu la nouvelle qu’ils ont fait exactement cela!

Plus de 7 500 d’entre vous ont envoyé un message – un nombre similaire ayant rejoint l’UITA pour inviter les propriétaires de l’hôtel Sheraton Starwood à intervenir – pour obtenir un recul du gouvernement. Et cela a fonctionné!

Lire la suite

Publicités

Afrique du Sud : Violences policières contre les mineurs en grève

Afrik.com, 4 février 2014 :

La police sud-africaine a dispersé à coup de balles en caoutchouc, ce mardi matin, des grévistes du secteur du platine, qui réclament des revalorisations familiales.

Des accrochages ont éclaté entre les grévistes du secteur du platine et les forces de l’ordre, ce mardi matin. La police sud-africaine a indiqué avoir utilisé des grenades assourdissantes et balles en caoutchouc pour disperser quelque 3 000 grévistes « violents » qui bloquaient une route, menant à une mine de platine du numéro un mondial du secteur, Amplats, dans le nord de l’Afrique du Sud. Selon la police, les mineurs brandissaient « des armes dangereuses comme des cannes traditionnelles et des bâtons, bloquaient la route et menaçaient de déloger les travailleurs non grévistes à la mine ».

Lire la suite

Renault-Cléon : Après le suicide d’Emmanuel, l’émotion est grande

Tract de la CGT Renault-Cléon après le suicide d’un deuxième salarié, 3 février 2014 :

Renault3214

Télécharger le tract en PDF : 20130203_Tract_général-1

Débrayage des salariés d’AKKA en mission chez Renault en région parisienne

Information : débrayage des salariés d’AKKA en mission chez Renault en région parisienne avec la CGT d’AKKA et la CGT de Renault.

Communication de la CGT AKKA IS aux salarié-e-s d’AKKA, 03/02/2014

Vendredi 31 janvier, la Direction d’AKKA a été convoquée chez Renault pour s’expliquer à propos d’un débrayage de salariés AKKA suivi d’une distribution de tracts à Renault-Lardy à toutes les personnes rentrant sur le site client. Le tract est ici : 20140130-Premier-tract-Akka-L38-2014-01-27_vfinale.pdf

Ce site de Lardy, situé au Sud du département de l’Essonne, nécessite d’y aller en voiture et de parcourir 50 à 60km depuis la banlieue parisienne. Avec le nouveau barème sur les frais professionnels décidé unilatéralement par la Direction d’AKKA qui pourrait être appliqué prochainement, la plupart des salariés d’AKKA risquent de perdre toutes leurs indemnités de trajet.

Lire la suite

Afrique du Sud : les métallos entrent en grève

Afrik.com, 3 février 2014 :

Le syndicat sud-africain de la métallurgie, Numsa, a annoncé rejoindre le mouvement de grève à partir de ce lundi 3 février.

Alors que les ouvriers dans les mines de platine en sont à leur onzième jour de grève, le syndicat Numsa, secteur métallurgique, a annoncé dimanche qu’il prenait part au mouvement à partir de ce lundi. Un double choc pour Anglo American Platinum (Amplats), le numéro un mondial du platine, déjà touché par une grève des mineurs menée depuis le 23 janvier par le syndicat Amcu. Les numéros deux et trois du platine, Implats et Lonmin sont eux aussi touchés par une grève. Ce sont au total près de 80 000 mineurs en grève.

Lire la suite

Les pompiers de l’Hérault manifestent à Montpellier et dans les casernes

France 3 Languedoc-Roussillon, 3 février 2014 :

Grève générale et illimitée, depuis lundi matin, pour les pompiers de l’Hérault. Seul le service minimum est assuré. Ils ont décidé de durcir leur mouvement après des semaines de mobilisation pour leurs heures de travail. Une grève très suivie et des manifestations pour sensibiliser les élus.

Manifestation des pompiers devant le Conseil Général, Montpellier 3 février

Le mouvement de protestation des pompiers de l’Hérault monte d’un cran.

En grève depuis le 11 décembre pour des questions d’effectifs et de rémunération, les 37 sapeurs pompiers professionnels exerçant dans les principales casernes de l’Hérault à Montpellier, Béziers, Sète, Agde ou Frontignan ont reçu des convocations de leur hiérarchie pour sanctions.

Lire la suite