Les salariés de La Redoute ne lâchent rien

L’Humanité, 3 février 2014 :

Des salariés de La Redoute, où près de 1 200 emplois doivent être supprimés, bloquaient lundi matin les accès au site industriel de La Martinoire, à Wattrelos (Nord), près de Lille pour dénoncer les licenciements et demander des garanties sociales.

« Les trois accès de La Martinoire sont bloqués depuis ce matin par une centaine de salariés pour avoir de vraies propositions » de la part des futurs repreneurs du vépéciste, a déclaré Fabrice Peeters, délégué CGT. Selon la direction, « une dizaine de salariés bloquent la sortie des camions » depuis environ 8 heures à La Martinoire. « Pour l’instant, les propositions faites par la direction sont insuffisantes, voire ridicules. (…) On estime que les repreneurs font traîner les choses, on ne sait pas dans quelles conditions on est amené à partir, dans quelles conditions on est amené à rester », a ajouté le syndicaliste de la CGT.

Les futurs repreneurs, Nathalie Balla et Eric Courteille, ont annoncé le 9 janvier la suppression de 1.178 des 3.437 postes sur quatre ans. Les salariés de La Redoute ont multiplié ces dernières semaines les débrayages sur les différents sites de l’entreprise de La Redoute. Le plan de redressement présenté le 9 janvier par les futurs repreneurs prévoit notamment la suppression sur quatre ans de 1 178 des 3 437 postes que compte l’entreprise de vente à distance. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté le 28 janvier à Lille pour dénoncer les licenciements et demander des garanties sociales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s