Allemagne : Lycéens et étudiants solidaires des réfugiés

Les lycéens et étudiants de Berlin se mobilisent en vue d’une grève de solidarité dans les lycées et les université avec les demandeurs d’asile. Cette grève aura lieu le 13 février, avec manifestation à 10 heures devant le Rote Rathaus.

Berlin

Les étudiants et lycéens de Berlin revendiquent, avec les demandeurs d’asile, notamment :

– L’arrêt de la violence policière et des tentatives d’expulsion hors de prix. Des structures sanitaires et un suivi médical gratuits sur l’Oranienplatz (place de Berlin où des demandeurs d’asile en lutte ont installé un campement de protestation).

– Abolition des camps, de l’obligation de résidence (Residenzpficht) et du droit d’asile actuel. La liberté de mouvement est un droit pour tous !

– Peins droits de citoyenneté et droit au travail pour les réfugiés et immigrés.

– Contre la politique raciste d’expulsions de l’Union Européenne. Plus jamais Lampedusa !

– Cours d’allemand langue étrangère gratuits et droit d’être jugé dans sa langue maternelle.

Avec la mobilisation qui se construit à Berlin, des lycéens, étudiants et jeunes travailleurs d’autres villes préparent aussi des manifestations pour le 13 février.

A Duisbourg (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), lycéens et étudiants appellent à une manifestation le 13 février à 10 heures devant la gare centrale de Duisbourg (Duisburg Hbf). Dans leur appel, ils concluent,  après avoir expliqué que 84% des demandes d’asile sont rejetées en Allemagne et que cette politique d’expulsions touche aussi des lycéens et des étudiants, des camarades de classe et des copains d’école : « Descend avec nous dans la rue le 13 février, donne de la voix et lève toi pour les droits humains des réfugiés ! Chaque humain sur ce monde a le droit de vivre en paix ! Personne n’est illégal, droit au séjour partout ! Libre accès à l’éducation, à la formation et au travail quelque soit le statut administratif ! »

Munchen

A Munich (Bavière), une manifestation est organisée le 13 février à 14 heures Geschwister-Scholl-Platz. Dans plusieurs lycées de la capitale bavaroise, des comités de grève ont déjà été constitués pour construire la mobilisation.

A Hambourg, où une grève et manifestation des lycéens et étudiants avait déjà mobilisé 5.000 jeunes le 12 décembre, des initiatives sont aussi en préparation, notamment une manifestation le 1 mars à 13 heures devant la gare centre de Hambourg avec des rescapés de Lamedusa résidents à Hambourg sur le thème « Nous n’avons pas survécu à la guerre de l’OTAN en Libye pour mourir dans les rues d’Europe ».

Hamburg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s