Archives quotidiennes : 01/02/2014

Besançon : rassemblements contre les réactionnaires mysogines

Malgré une pluie battante, ce sont presque 200 personnes qui se sont retrouvées ce samedi 1 février Place Pasteur à Besançon pour affirmer leur solidarité avec les femmes d’Espagne dans leur lutte pour défendre le droit à l’IVG.

100_9698

100_9699

Lire la suite

Plus de 500 manifestants à Caen pour le droit à l’IVG

Plus de 500 personnes ont manifesté ce samedi à Caen pour défendre le droit à l’IVG menacé par le gouvernement conservateur en Espagne.

Caen

Grande manifestation pour le droit à l’IVG à Madrid

AFP, 1 février 2014 :

Aux cris «d’avortement libre», des milliers de personnes ont défilé samedi à Madrid pour la première grande manifestation contre le projet de loi qui supprime en Espagne le droit à l’interruption de grossesse, soutenue par d’autres rassemblements notamment en France.

«C’est une énorme mobilisation. Nous sommes venus dire au gouvernement que nous sommes nombreux à refuser que nous retournions 40 ans en arrière», a affirmé Begona Piñero de l’association Las Comadres des Asturies (nord de l’Espagne), à l’origine de la manifestation et d’un «train pour la liberté» parti de Gijon (nord).

«Avortement libre» criaient les manifestants dont certains portaient un gilet violet, la couleur symbole des manifestations féministes, et qui se sont rendus jusqu’aux abords du Congrès des députés.

Lire la suite

Des milliers de manifestants en France pour le droit à l’IVG en Espagne

AFP, 1 février 2014 :

Plusieurs milliers de femmes et d’hommes ont manifesté samedi à Paris et dans plusieurs villes de France pour défendre le droit «fondamental» à l’avortement en Espagne, en soutien au rassemblement organisé à Madrid.

Selon le Planning Familial, une des associations organisatrices, les participants étaient 40.000 en France, dont 30.000 à Paris (3.000 selon la préfecture de police).

A Paris, ils ont défilé du VIIe arrondissement à l’ambassade d’Espagne, en scandant «avorter, c’est mon choix, avorter, c’est mon droit».

Lire la suite

Manifestation à Valladolid pour le droit à l’IVG

Vendredi 31 janvier, alors que s’ouvre la convention nationale du Parti Populaire (parti conservateur au pouvoir), plus de 1500 personnes ont manifesté dans les rues de Valladolid à l’appel de la Plateforme pour la Sexualité et l’Avortement Libres. Cette manifestation pour le droit à l’IVG était soutenues par de nombreuses organisations comme Acción Feminista, Bloque Obrero ou les syndicats CGT et CNT.

Les salariés de PSA Aulnay interpellent Arnaud Montebourg en visite à Poissy

Alors que la direction du site du groupe automobile PSA à Poissy a confirmé jeudi, la suppression d’une équipe de 684 personnes, le ministre du Redressement productif s’est rendu sur place et s’est fait interpellé par des travailleurs de l’usine d’Aulnay-sous-Bois.

Iran : Grève et répression à la mine de Chadormalu

Les forces de sécurité ont arrêté plus de 20 travailleurs de la mine de Chadormalu dans la province de Yazd, dont le secrétaire et le président du syndicat des ouvriers, alors que les mineurs mènent depuis novembre une lutte pour les salaires.

Depuis plusieurs mois, plus de 3.000 ouvriers demandent une hausse de salaires proportionnelle à l’inflation ainsi que le paiement de leurs heures supplémentaires, impayés depuis des mois. Bahram Hassaninejad, secrétaire du syndicat, avait déjà été licencié dès les premières protestations en novembre 2013. Mais les protestations se sont intensifiées après son licenciement et sa réintégration a été ajoutée sur la liste des revendications. Ainsi, le 27 novembre, plus de 800 ouvriers se sont rassemblés et ont manifesté pour leurs salaires et la réintégration de leur camarade.

Lire la suite

Les syndicalistes turcs devant leurs juges…

Labourstart, 31 janvier 2014 :

Un jeudi matin frisquet à la fin de Janvier, je me trouvais à l’entrée d’un bâtiment ultramoderne qui ressemblait exactement à un centre commercial ou un hôtel. Un immense atrium, verre miroir partout, il a certainement été conçu par les architectes ayant des ambitions. Le bâtiment était le palais de justice principal dans le centre d’Istanbul – le plus grand palais de justice, nous dit-on, de toute l’Europe.

J’étais là pour assister à l’ouverture du procès de 56 membres de KESK, le syndicat turc des travailleurs du secteur public. Les membres de la KESK sont accusés d’appartenance à une organisation illégale, et faire de la propagande pour cette organisation. Une poignée d’entre eux ont été accusés d’être des dirigeants de l’organisation.

L’organisation à laquelle ils sont accusés d’appartenir est le Devrimci Halk Partisi Kurtuluş – Cephesi (DHKP- C ) – Libération Parti-Front populaire révolutionnaire – qui, depuis plus de trois décennies, a mené une lutte armée contre l’Etat turc. Le DHKP- C est considéré comme une organisation terroriste non seulement par le gouvernement turc, mais aussi par l’Union européenne et les États-Unis.

Lire la suite

Espagne : « Non aux lois machistes et médiévales ! »

Le Nouvel Observateur, 1 février 2014 :

Le projet du gouvernement Rajoy de restreindre le droit à l’avortement révolte. Des manifestations sont prévues en Europe ce samedi.

Elles entonnent « la Marseillaise  » devant l’ambassade de France, où elles sont venues demander symboliquement « l’asile juridique et sanitaire ». Féministes, professionnels de santé ou simples citoyens, ils ont manifesté jeudi 23 janvier à Madrid contre l’avant-projet de « loi sur la protection de la vie du fœtus et des droits de la femme enceinte ».

Présenté en conseil des ministres le 20 décembre par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy, le projet limite drastiquement le droit à l’avortement et n’autorise les interruptions de grossesse que dans les cas de viol et de risques « durables ou permanents » pour la santé physique ou psychique de la mère. Les malformations des bébés à naître ne seraient plus une raison pour avorter.

Lire la suite

Afrique du Sud: la grève du platine peut durer un mois

Slate Afrique, 1 février 2014 :

La grève des mineurs de platine sud-africains « peut durer un mois », menace le syndicat Amcu, juste avant la reprise de pourparlers vendredi avec les trois premiers producteurs mondiaux Amplats, Implats et Lonmin à Pretoria.

« La grève peut durer un mois entier », a déclaré à l’AFP Jimmy Gama, trésorier et chef de file du syndicat. « On va probablement se réunir à nouveau la semaine prochaine ».

La grande majorité des mineurs de la « ceinture de platine » sud-africaine autour de Rustenburg (nord) sont en grève depuis le 23 janvier, à l’appel d’Amcu, pour réclamer 12.500 rands (825 euros) de salaire mensuel.

Lire la suite