Initiatives antifascistes et antiracistes en Allemagne le 27 janvier

A l’occasion du 27 janvier, anniversaire de la libération du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz, plusieurs initiatives ont été organisées à travers l’Allemagne tant pour commémorer la mémoire des victimes du régime de terreur nazi que pour dénoncer la montée du racisme et des violences néo-nazies.

Quelques exemples d’initiatives antifascistes et antiracistes en Allemagne ce 27 janvier :

Aix-la-Chapelle, 27 janvier 2014

Aix-la-Chapelle, 27 janvier 2014

A Aix-la-Chapelle, des antifascistes ont déployé une banderoles au centre-ville où l’on pouvait lire « 27.01.2014 : 69 ans de la libération d’Auschwitz. Plus jamais de fascisme ». En plus du souvenir des victimes du nazisme, les antifascistes de la ville voulaient dénoncer les groupes néo-nazis qui depuis des années multiplient les agressions à Aix-la-Chapelle et dans les environs.

Herne

A Herne, avec des représentants de la communauté juive, la cérémonie du 27 janvier a cette année particulièrement rappelé la mémoire des 91 Sintis et Rroms de Herne et Wanne-Eickel déportés et assassinés par les nazis. Parmi ces 91 victimes, il y avait 43 enfants de moins de 13 ans, dont des bébés comme Rudolf Born né à Wanne-Eickel le 5 octobre 1941, et assassiné à Auschwitz le 15 avril 1943.  Des grandes familles comme les Franz’, Grünholz’, Krems’, Petermanns, ou les Weiss’ ont été exterminées. A l’occasion de cette cérémonie, des lycéens de Wanne-Eickel ont interprété « Djelem Djelem ».

Leipzig

Leipzig

A Leipzig, avant la cérémonie officielle, l’association Romano-Sumnal-Vereins für Roma-Kulturvermittlung und politischen, kulturellen und gesellschaftlichen Romaaktivismus (organisation de Rroms) a organisé sa propre cérémonie en mémoire des victimes du génocide des Rroms et des Sintis. Des poèmes ont ainsi été lu à la fois en romanès et en allemand.

Regensburg

A Ratisbonne, l’organisation socialiste de jeunesse « Die Falken » (Les Faucons) et par la coalition « Lutte de classes plutôt que guerre mondiale » ont organisé un rassemblement. Lena Flor, secrétaire des Falken de Basse-Bavière et d’Oberpfalza rappelé les derniers mots du journaliste communiste tchèque : « Humains, je vous aime bien. Soyez prudents ». Dans leur communiqué, les Falken écrivent : « Aujourd’hui, il y a 69 ans, le camp de concentration d’Auschwitz-Brikenau était libéré par l’armée rouge. Les jeunes socialistes d’Allemagne – Die Falken commémorent toutes les victimes du fascisme et se lèvent contre les tendances néo-nazies et d’extrême-droite. Plus jamais Auschwitz ! Plus jamais de fascisme ! » Lors du rassemblement, les Falken ont également dénoncé les discours et politiques xénophobes à l’encontre des demandeurs d’asile et d’autres réfugiés.

A Wuppertal, l’Antifaschistische Initiative Wuppertal a organisé un rassemblement en fin d’après-midi. A cette occasion, il a été rappelé que 3.240 habitantes et habitants de Wuppertal sont tombés victimes de la terreur nazie, dont 1.446 Juifs, 54 Sintis et Rroms, 10 homosexuels, 320 victimes de la politique « d’euthanasie » des handicapés, et 134 prisonniers politiques. Le rassemblement a également dénoncé la politique xénophobes à l’encontre des réfugiés, les violences et discriminations que continuent de subir les Rroms et Sintis ainsi que la politique anti-sociale. Enfin, les antifascistes de Wuppertal ont revendiqué la fermeture d’un local néo-nazi qui a ouvert en novembre 2013 dans la Ludwig-Richter-Strasse.

Publicités

Une réponse à “Initiatives antifascistes et antiracistes en Allemagne le 27 janvier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s