Commémoration de la libération du camp d’Auschwitz

Ce 27 janvier 2014, des rescapés du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz se sont retrouvés pour commémorer la libération du camp par les troupes soviétiques le 27 janvier 1945. Des fleurs ont été déposées et des bougies allumées en mémoire des victimes de la barbarie fasciste et raciste au pied du « mur de la mort » du camp principal où des milliers de déportés ont été fusillés.

Auschwitz0

D’avril 1940, date de sa mise en place, à janvier 1945, 1,3 million de personnes ont été déportées dans le camp d’Auschwitz et 1,1 million de déportés y ont été tués par les nazis selon le bilan de ce camp nazi est estimé par Franciszek Piper, historien du musée national Auschwitz-Birkenau. Parmi les victimes, 960.000 Juifs et 21.000 Rroms et Sintis, hommes, femmes et enfants, massacrés par la politique raciste des nazis.

Auschwitz

Auschwitz2

Aushwitz3

Aushwitz4

Alors que dans les rues de Paris, hier, quelques milliers de néo-fascistes ont craché leur haine des Juifs, des Arabes, des homosexuels, des francs-maçons, et finalement de toute l’humanité, allant jusqu’à beugler « Faurisson a raison, la Shoah c’est bidon », il est plus que jamais nécessaire de se rappeler jusqu’où peut aller la barbarie raciste.

Vous qui vivez en toute quiétude
Bien au chaud dans vos maisons,
Vous qui trouvez le soir en rentrant
La table mise et des visages amis,
Considérez si c’ est un homme
Que celui qui peine dans la boue,
Qui ne connaît pas de repos,
Qui se bat pour un quignon de pain,
Qui meurt pour un oui pour un non.
Considérez si c’est une femme
Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux
Et jusqu’à la force de se souvenir,
Les yeux vides et le sein froid
Comme une grenouille en hiver.
N’oubliez pas que cela fut,
Non, ne l’oubliez pas :
Gravez ces mots dans votre cœur.
Pensez-y chez vous, dans la rue,
En vous couchant, en vous levant ;
Répétez-les à vos enfants.
Ou que votre maison s’écroule,
Que la maladie vous accable,
Que vos enfants se détournent de vous.

Primo Levi, Si c’est un homme

2 réponses à “Commémoration de la libération du camp d’Auschwitz

  1. Joëlle de Paris

    Comme l’avait prévu un psychiatre israélien, « les Occidentaux ne pardonneront jamais Auschwitz aux Juifs » = à cause des Juifs, les Allemands sont considérés à jamais comme la bête immonde, les autres Européens comme des lâches, des délateurs, parfois complices des Nazis. Alors, comme c’est bon de tourner la page en disant que la Shoah n’a pas existé, que les vrais nazis sont les Israéliens, la vraie occupation celle des Israéliens, le vrai camp de concentration Gaza, le vrai génocide celui des Palestiniens etc.

    J'aime

  2. Pascal d'Aquitaine

    Le regard de ce survivant polonais (en tête de page, triangle P) dont 70000 de ses compatriotes ont péri dans ce lieu maudit avec leurs frères d’infortune (juifs, Rome….) est lourd de signification. Restons vigilants la bête rôde toujours et prend n’importe quelle forme…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s