Mouvement de grève à la centrale thermique du Havre

76 Actu, 22 janvier 2014 :

La tranche 4, seule unité active de la centrale thermique du Havre, est à l’arrêt. Mardi 21 janvier 2014, des agents ont cessé le travail, demandant le maintien des effectifs.

Les employés de la centrale thermique du Havre sont en grève. Le mouvement débuté mardi 21 janvier 2014, à 8h, concerne 65 agents de conduite qui demandent le maintien des effectifs.

Suite à un préavis de grève déposé auprès de la direction le 11 janvier, le mouvement a débuté hier, à 8h, d’abord par une baisse de production, puis vers midi, a eu lieu l’arrêt total de la production, indique Alain Poret, représentant de la CGT de la centrale thermique du Havre

En 2013, suite à la fermeture de deux tranches, les mouvements sociaux s’étaient succédé : en mars 2013, la tranche n° 1 fermait, suivie, en juillet, de la fermeture anticipée de la tranche n°2. Aujourd’hui, seule la tranche n° 4 est encore en activité et la CGT demande le maintien des emplois dans les équipes de conduite. Dans le cadre de la remise en état de l’unité 4 de la centrale, de nombreux travaux et restructurations sont prévus, entraînant un changement d’effectif.
100% de grévistes chez les agents de conduite

Le mécontentement des agents EDF est croissant :« Nous contestons, depuis 2010, les effectifs annoncés par la direction, dans le cadre de sa politique de rénovation. Les mouvements se répètent et la direction ne nous écoute pas.» Depuis le préavis de grève, les agents ont rencontré à trois reprises la direction, en vain.

Nous demandons le maintien des effectifs des équipes de conduite. Selon les chiffres annoncés, nous perdrions un emploi par équipe. Nos six équipes tournent actuellement avec sept agents ; ce qui représente 42 agents a minima pour le bon fonctionnement. En plus de cet effectif, nous demandons six agents supplémentaires, en pépinière, pour assurer le transfert des compétences. Des présences nécessaires, en raison des travaux prévus, précise Alain Poret.

Négociations au point mort

Les rencontres avec la direction n’ayant pas abouti, les grévistes comptent maintenir la centrale à l’arrêt jusqu’à la prochaine assemblée générale de l’ensemble du personnel, prévue mardi 28 janvier. L’arrêt n’a aucune incidence pour les usagers, le réseau étant interconnecté. Les agents ne lâchent rien et sont déterminés :

Nous sommes convoqués vendredi à 13h30 par la direction, mais c’est sûrement pour évoquer le prochain préavis de grève et non pour revenir sur nos revendications.» Pour Alain Poret, il est nécessaire d’avancer sur ces questions ; c’est pourquoi les agents sont déterminés à poursuivre le mouvement : « Nous maintenons la tranche à l’arrêt a minima. Puis, nous déciderons ensuite des actions à mener : manifestations et débrayages devraient suivre. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s