Archives quotidiennes : 11/01/2014

Blanzy : la CGT remporte une victoire pour le droit de grève

Le Journal de Saône-et-Loire janvier 2014 :

En décembre dernier, la CGT Michelin a gagné en cassation suite à une plainte déposée pour entrave au droit de grève. La manufacture de pneus est condamnée à verser des dommages et intérêts.

Une grande victoire de la CGT de Michelin à Blanzy. Le 17 décembre dernier, 72 plaignants portés par le syndicat, ont remporté gain de cause suite à la plainte pour entrave au droit de grève déposée en 2010 à l’issue du Plan de sauvegarde pour l’emploi (PSE) de 2009. « C’est une première, explique fièrement Serge Allègre, secrétaire général CGT Michelin. La cour de cassation va publier cet arrêt, qu’elle juge important ».

Lire la suite

Publicités

Débrayage à La Redoute

Le Figaro, 11 janvier 2013 :

Une centaine de salariés de La Redoute ont cessé le travail ce matin sur le site de La Martinoire à Wattrelos (Nord) pendant environ une heure et demi, deux jours après l’annonce de la suppression de 1200 postes, selon une source syndicale.

« Environ 130 salariés sur un effectif de 300 le samedi matin, soit un peu plus d’un salarié sur trois a débrayé pendant 1h30, de 7 heures à 8h30 », à l’appel des syndicats CGT, CFDT et Sud, a déclaré à l’AFP Fabrice Peeters, délégué CGT. « On a fait le tour des ateliers de La Martinoire pour interpeller tous les collègues et montrer que les salariés de La Redoute ne sont pas prêts à accepter le plan (des futurs repreneurs) qui prévoit la suppression d’un emploi sur deux », a-t-il expliqué. « Si on veut obtenir des garanties de la part de Pinault, c’est par la bagarre, la mobilisation », a souligné M. Peeters.

Lire la suite

Libercourt : la grève se termine par une victoire à la Foir’Fouille

La Voix du Nord, 9 janvier 2014 :

En grève depuis le 18 décembre, six salariés de l’entrepôt de la Foir’Fouille à Libercourt ont décidé d’arrêter leur mouvement ce jeudi. Ils ont obtenu gain de cause sur plusieurs revendications.

ls reprennent le travail ce vendredi après 23 jours de conflit. Les grévistes de la centrale logistique de la Foir’Fouille ont décidé jeudi d’arrêter leur mouvement. Une grève reconductible qu’ils avaient entamé le 18 décembre à l’entrepôt de Libercourt. Initialement huit grévistes de la CGT, ils n’étaient plus que six à participer à ce premier conflit social dans l’histoire de l’entreprise. La faute, notamment, à la défection d’Alain Kuik, délégué CGT du site.

Lire la suite

Maroc : les violeurs ne pourront plus épouser leurs victimes

Afrik.com, 10 janvier 2014 :

L’article 475 du code pénal marocain permettait, jusqu’à présent, aux agresseurs sexuels d’épouser leurs victimes afin d’échapper à la prison. Mais une loi proposée par le PAM met un terme à cette alternative.

Au Maroc, les violeurs n’auront plus la possibilité d’épouser leurs victimes. La commission de justice à la Chambre des représentants a adopté mercredi un amendement de l’article 475 du code pénal. Le groupe parlementaire du PAM avait déposé en ce sens un projet de loi pour la suppression de l’alinéa 2. Il permet aux agresseurs sexuels d’épouser leurs victimes comme solution alternative à la prison.

Lire la suite

Montauban : 23ème jour de grève à La Poste

La Dépêche, 11 janvier 2014 :

23e jour de grève des facteurs montalbanais… Le bout du tunnel n’est pas encore en vue même si de timides avancées se sont dessinées au cours des dernières heures, ne serait-ce l’instauration d’un «vrai» dialogue. On se souvient que les premiers contacts mercredi sous l’égide du médiateur nommé par le préfet entre syndicats (CGT, CFDT et SUD) et direction avaient tourné cours les agents claquant la porte face aux «propositions inacceptables» de la direction, déplorant également la qualité des négociateurs, «des seconds couteaux», selon la CGT qui réclamait la présence à la table des négociations du directeur régional de la Poste.

L’intervention de la députée Valérie Rabault qui avait promis jeudi aux grévistes d’intervenir auprès du président de la Poste fut-elle déterminante ? En tout cas hier, les négociations ont repris en présence de Laurent Raffin directeur courrier de Midi-Pyrénées. Mais les discussions sont restées tendues, la direction conservant semble-t-il une approche purement comptable du problème face aux facteurs confrontés à la réalité du travail sur le terrain.

Lire la suite

Timken (Colmar) : Les salariés en grève

Dernières Nouvelles d’Alsace, 10 janvier 2014 :

Sous le coup d’un projet de restructuration qui prévoit de supprimer 98 postes, les salariés de l’usine Timken de Colmar (430 personnes) ont débrayé aujourd’hui toute la journée. Ils réclament une amélioration des conditions du plan de sauvegarde de l’emploi.

C’est le deuxième mouvement de grève en un mois, après celui du 13 décembre. Et il a été bien suivi dans les ateliers de production et la maintenance. Une centaine de salariés se sont réunis en matinée devant l’usine avant d’aller manifester dans le calme à la hauteur du carrefour des casernes au nord de Colmar, sans perturber plus que cela la circulation.

Lire la suite