Archives quotidiennes : 10/01/2014

Vidéo : Colère ouvrière au Vietnam

Huit personnes sont mortes après que des milliers de travailleurs de la construction du nouveau bâtiment de l’usine de Samsung dans le nord de la province de Thai Nguyen du Vietnam se sont affrontés avec des gardes de sécurité, selon les médias locaux.

Coler-Viet

Entre 3 à 4000 des 10 000 ouvriers du bâtiment de l’usine ont participé au saccage, brûlé les conteneurs utilisés comme bureaux par les forces de sécurité et détruit voitures et motos après que les gardes de sécurité aient battu un travailleur.

Lire la suite

PSA Mulhouse : Des sacrifices jusqu’à quand ?

Tract de la CGT PSA Mulhouse pour le début de l’année 2014 :

CGT Mulhausen

Télécharger le tract en PDF : PSA Mul janv14

Tortures et assassinats de prévenus Rroms dans les commissariats russes

Le Livre Noir des Persécutions, 10 janvier 2013 :

Des Rroms sont régulièrement victimes de violences et de tortures dans les commissariats de police de Pskov, au nord-ouest de la Russie.

Pskov

Voici trois cas, documentés par le Centre Anti-Discrimination Mémorial, à St Petersbourg, où les violences policières ont entraîné la mort des trois prévenus.

Le rapport du Centre Anti-Discrimination de St Petersbourg répertorie quantité d’autres cas, dont le grand nombre et l’impunité indiquent suffisamment que ces persécutions sont devenues habituelles en Russie.

Lire la suite

Vietnam : Colère ouvrière face à la violence des agents de sécurité

Information complémentaire sur l’émeute ouvrière du 9 janvier à Thai Nguyen (Vietnam) :

Un affrontement sanglant impliquant des milliers d’ouvriers ont éclaté jeudi sur le site de construction d’une usine Samsung au Vietnam, dans la province de Thai Nguyen (nord). L’un des ouvriers aurait été tué dans l’incident, et quatre autres travailleurs sont actuellement à l’hôpital dans un état critique, selon les médias locaux.

A la suite d’une altercation entre des agents de sécurité et des ouvriers, trois à quatre milliers d’ouvriers ont attaqué les gardes de sécurité de l’usine Samsung situé à une soixantaine de kilomètres au nord de la capitale vietnamienne Hanoï, a rapporté du quotidien local en ligne Dan Tri.

Lire la suite

Chittagong : La police ouvre le feu sur une manifestation ouvrière

BFM TV, 9 janvier 2014 :

Une femme a été tuée par la police qui a ouvert le feu sur des travailleurs de l’industrie de la chaussure qui avaient vandalisé une usine, selon la police.

Quelque 5.000 ouvriers ont manifesté dans la zone industrielle et d’exportation coréenne, dans le port de Chittagong, au sud du pays, à la suite de rumeurs sur une baisse de leurs avantages sociaux.

Lire la suite

Haïti : Six militants ouvriers licenciés

AlterPresse, 9 janvier 2013 :

Six travailleurs de l’usine « One World Apparel S.A. », située au nord de Port-au-Prince, ont été licenciés le 8 janvier 2014, apprend AlterPresse.

Manifestation des ouvriers du textile en décembre 2013

Il s’agit de Jude Pierre, Luckner Louis, Deroy Jean Baptiste, Paul René Pierre, Jean Luvard Exavier, Rubin Mucial, tous membres du secrétariat exécutif du Syndicat des ouvriers du textile et de l’habillement (Sota).

Ils ont eu connaissance de leur révocation uniquement par voie verbale, de la part du directeur des ressources humaines de l’usine, Jean-Robert Saint-Cyr, ont-ils confié à AlterPresse.

Lire la suite

Alençon : Grève à l’usine Carrier

AFP, 10 janvier 2014 :

Des salariés de Carrier, dernier fabricant de cars en France, menacé de liquidation, bloquent la production depuis mercredi matin, a-t-on appris jeudi auprès de la CGT et de la direction de l’usine d’Alençon.

« Plus personne ne travaille tant que la direction refuse de négocier des primes de départ », a indiqué à l’AFP Mickaël Pellerin, délégué CGT du site, qui emploie 178 personnes selon le syndicat.

« Une majorité de salariés » refuse de travailler et la production est en conséquence arrêtée, a indiqué à l’AFP la directrice du site, Sophie Du Merle.

Lire la suite

La Redoute : « c’est à Pinault de payer l’addition, pas aux salariés »

L’Humanité, 10 janvier 2013 :

1 178 emplois seront supprimés en quatre ans dans l’enseigne. Les salariés refusent de payer les erreurs de gestion du groupe Pinault.

Le couperet est tombé pour les salariés de la Redoute. Jeudi, à l’issue d’un comité d’entreprise à Roubaix (Nord), les futurs repreneurs de l’enseigne de vente par correspondance, Nathalie Balla et Éric Courteille, ont annoncé qu’ils prévoyaient de supprimer un tiers des effectifs, soit 1 178 postes sur 3 437, en quatre ans. Pour tenter de minimiser cette bombe sociale, ils ont également précisé que les départs contraints seraient inférieurs aux 672 du dernier plan social en 2008. La plupart des salariés pourraient prétendre à des mesures d’âge, des plans de départs volontaires et des préretraites…

Lire la suite

Argentan : Les salariés de Filtrauto en grève illimitée

Ouest-France, 10 janvier 2014 :

La majorité des salariés de l’entreprise Filtrauto, société spécialisée dans la fabrication de pièces en plastique pour filtres automobiles, a entamé hier une grève illimitée.

Ils bloquent l’accès aux camions pour protester contre le plan social qui frappe le site argentanais et entendent faire pression sur la direction alors que des négociations sont actuellement en cours. Mardi, un comité central d’entreprise (CCE) a eu lieu à Guyancourt (Yvelines), siège de la société Filtrauto. Réunion au cours de laquelle ont été abordées la question des départs volontaires et celle portant sur le transfert des salariés argentanais vers le site de Vire. « La direction reste sur ses positions, regrette Christophe Petit, délégué CGT. Il y a très peu d’évolution. Nous avons fait des propositions décentes par rapport aux résultats de l’entreprise. Mais elles n’ont pas été acceptées ».

Lire la suite

Rassemblement des travailleurs de Win System à Jumet

L’Avenir, 10 janvier 2014 :

Plusieurs dizaines de travailleurs de Win System se sont rassemblés à l’entrée de leur entreprise, à Jumet, hier dès 7hdu matin. En chômage économique en ce moment, ils entendaient faire part de leur mécontentement à leurs patrons, alors que ni leur salaire de décembre, ni leur treizième mois ni les autres primes dues ne leur ont été versées.

Un fait qui traduit la situation délicate dans laquelle se trouve Win System, la filiale dédiée à la fabrication de châssis de l’entreprise de menuiserie Raposo, bien connue dans la région carolorégienne. Voici plusieurs années, celle-ci s’est lancée dans une diversification (maisons à ossature bois, montage de panneaux solaires) qui, d’avis syndical, a nui à l’activité de base. Si le volume de travail est resté constant, des frais fixes ont crû, avec une gestion administrative devenue trop importante par rapport au personnel ouvrier. Des pertes de parts de marché ont conduit l’entreprise à revoir ses prix à la baisse. Si la perte de volume a pu être compensée, la baisse de prix n’a fait qu’amplifier le problème financier. «Notre analyste avait vu juste lorsqu’il a dit que les dépenses en investissements et les activités autres que la production de châssis étaient trop importantes par rapport au chiffre d’affaires», commente Emmanuel Chemello, permanent CSC. Une vingtaine d’employés et quelques ouvriers avaient toutefois été licenciés en juin dernier.

Lire la suite