Archives quotidiennes : 06/01/2014

2014, quittons nos fourneaux, nos bureaux, nos marmots : Toutes dans la rue !

Article de Communisme-Ouvrier n°39 (janvier 2014), bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

935758_496000610465510_790158085_n

En 2013, nous avons encore dû travailler près de 80 jours de plus pour gagner autant que nos conjoints, concubins, maris, amants, frères ou voisins…. sans compter les heures de bénévolat passées en doubles ou triples journées chez nous en rentrant le soir. Ça suffit !

A travail égal, salaire égal !

Au début de l’année 2013, un léger espoir pour que les choses changent s’était immiscé en deux lignes dans la presse. Entre la visite chinoise du Président de la République et les déboires financiers de son prédécesseur ou de ses acolytes, on a appris que le gouvernement fraîchement élu allait s’occuper fermement de l’égalité salariale des femmes, en sanctionnant les entreprises qui n’appliquent pas la logique du « à poste égal, salaire égal » (décret de décembre 2012, prévoyant des pénalités allant jusqu’à 1% de la masse salariale, dans les six mois suivant le coup de klaxon). Lire la suite

Publicités

Grève à la Foir’Fouille : le conflit n’est pas prêt de s’éteindre à Libercourt

La Voix du Nord, 6 janvier 2014 :

Les grévistes de la Foir’Fouille ont entamé lundi leur dix-huitième jour de grève. Aucune avancée ne semble se dessiner.

Une épaisse fumée noire est toujours visible à proximité de la Zone industrielle du Parc à Stock, à Libercourt. C’est ici que les six grévistes CGT de la centrale logistique de la Foir’Fouille tiennent leur piquet de grève depuis le 18 décembre.

Si le conflit s’éternise, quelques changements étaient toutefois perceptibles lundi. Présente sans toutefois intervenir, la police a maintenant disparu. Alors que les camions se rendaient jusqu’à présent à Libercourt pour tenter – en vain – d’approvisionner les 200 magasins desservis par l’entrepôt dans toute la France, plus aucun camion ne se trouvait lundi devant les barricades de fortune installées par les grévistes à l’entrée du site.

Lire la suite

La Valls des racistes et des hypocrites

Article de Communisme-Ouvrier n°39 (janvier 2014), bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

En déclarant étudier des voies juridiques pour interdire les réunions publiques de Dieudonné, Valls a finalement offert un joli cadeau de Noël au tribun antisémite. Ainsi, pendant des jours, le ministère de l’intérieur a finalement contribué à lui faire de la publicité. Celui, pour qui l’antisémitisme est aussi un marché juteux, avec des revenus estimés à cent mille euros par mois, n’a jamais autant fait parler de lui. Très vite, le FN, par la voix de son vice-président Florian Philippot, s’est empressé d’apporter son soutien au professionnel de l’antisémitisme. Il serait presque risible de voir l’extrême-droite, celle qui veut interdire toute expression libre des syndicats, des associations de sans-papiers, des films ou des pièces de théâtre jugés blasphématoires, etc., se mettre à parler de défense de la liberté d’expression !

Les propos de Dieudonné sont à vomir, et ce n’est pas nouveau. Depuis des années déjà, l’ancien bouffon est devenu un propagandiste de la haine raciste, copinant avec tout le milieu néo-nazi et néo-fasciste qui existe en France, du millionnaire Le Pen au présentateur télé raté Soral, en passant par le négationniste Faurisson ou le néo-fasciste Serge Ayoub. Au delà des frontières, on le retrouve accueilli par Amadinejad à Téhéran, pays où, faut-il le rappeler, les opposants sont torturés, enfermés et exécutés, sans que cela n’émeuve le moins du monde les nouveaux défenseurs de la « liberté d’expression ».

Lire la suite

La « justice » s’acharne sur les cinq de Roanne

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le procureur général de la cour d’appel de Lyon vient de faire appel de la décision du tribunal de Roanne, qui avait relaxé les cinq syndicalistes. Ces militants étaient jugés pour refus de prélèvement d’ADN, suite à leur condamnation pour des slogans peints sur les murs, à l’occasion du mouvement social de l’automne 2010.

Rappelons qu’au mois de mai 2013, la police était venu les arrêter à leur domicile, à la première heure. Harceler, ficher et pister les militants pour des raisons futiles, voilà leur obsession sécuritaire et anti-ouvrière. C’est un véritable acharnement contre ces militants, qu’il faudra défendre encore et encore contre la répression.

L’Initiative Communiste-Ouvrière soutient les cinq de Roanne, appelle à participer aux actions en leur faveur et dénonce toutes les mesures répressives contre les militants syndicaux.

Faute d’accord avec la CAGB, les Gens du voyage ont été expulsés du Rosemont à Besançon

France 3 Franche-Comté, 6 janvier 2014 :

Comme cela avait été annoncé, les Gens du Voyage qui s’étaient installés depuis le 9 décembre dernier sur le parking du boulodrome du Rosemont à Besançon, ont été expulsés ce matin.

Ces familles se sont installées sur ce parking de façon illégale car elles ne trouvaient pas d’autres lieux à Besançon. La plupart sont d’origine bisontine et passent du temps régulièrement à Besançon tout en restant nomades. Ce qui n’est pas le cas des Gens du voyage résidant toute l’année sur l’aire de Malcombe. Du coup, le nombre de places à Malcombe est trop réduit. Ce matin, il n’y avait que trois places de disponibles pour les familles du Rosemont. Les dix autres caravanes ont du prendre la route… Cela pose un problème pour les enfants dont certains étaient scolarisés à l’école du Rosemont.

Lire la suite

Images de la manifestations des réfugiés à Tel Aviv

Quelques photos de la manifestation du 5 janvier 2014 à Tel Aviv où 30.000 personnes (selon la police), réfugiés africains et soutiens israéliens, ont manifesté pour le droit au séjour, le droit d’asile et contre les mesures répressives à l’encontre des réfugiés d’Afrique (voir l’article).

TelA

Tel A1

Lire la suite

Ce n’est pas la crise pour tout le monde

Editorial de Communisme-Ouvrier n°39 (janvier 2014), bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

« Selon le classement établi par Bloomberg, leur fortune s’est envolée l’an dernier de 524 milliards de dollars (381 milliards d’euros), pour s’établir à 3.700 milliards », expliquait récemment le quotidien patronal « Les Échos ».

Cette estimation se fonde sur la fortune des 300 personnes les plus riches de la
planète. Même si on a peine à se représenter ce que des chiffres pareils peuvent signifier, puisque le plus riche, Bill Gates, posséderait à lui seul plus de 55 milliards d’euros, soit environ 50 millions de fois le SMIC net mensuel, ce chiffre est à retenir.

Chaque fois qu’on vous dira : « c’est la crise », vous vous souviendrez que ce n’est pas la crise pour tout le monde.

Lire la suite