Corée du Sud : Les syndicalistes résistent aux convocations de la police

Yonhap, 2 janvier 2014 :

Les leaders du syndicat de Korea Railroad Corp. (KORAIL) n’ont pas de plan de se présenter devant la police pour des interrogatoires sur la grève qui a été suivie par des milliers de ses membres, a déclaré ce jeudi le porte-parole du syndicat Choi Eun-cheol à l’agence de presse Yonhap.

La grève a pris fin lundi après que les partis ont conclu un accord avec le syndicat de KORAIL sur la création d’un sous-comité parlementaire pour prévenir la privatisation des services de chemins de fer. Malgré la clôture de la grève, la police a promis de continuer d’exécuter les mandats d’arrêt émis contre un total de 35 leaders du syndicat après leur refus de se présenter aux interrogatoires.

«Il n’y a pas encore de décision sur le fait de savoir si les leaders apparaîtront volontairement devant la police», a dit Choi. Seulement six personnes sur 35 se sont rendus volontairement, selon la police, en ajoutant que le chef du syndicat Kim Myug-hwan, le chef adjoint Park Tae-man et le porte-parole Choi n’ont pas encore été arrêtés. D’après certaines informations, les trois se sont cachés au siège de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU)et au temple Jogye dans le centre de Séoul.

Le chef de l’Agence nationale de la police (NPA) Lee Sung-han a réitéré encore une fois dans son message du Nouvel An que la police traitera les actions illégales selon la loi et les principes. «La loi et les principes doivent être respectés afin d’établir une société saine et normaliser les irrégularités.» Quelque 8.700 travailleurs syndiqués ont commencé une grève le 9 décembre pour protester contre la décision du gouvernement d’établir une filiale pour opérer partiellement son service de trains à grande vitesse qu’ils revendiquaient comme un premier pas vers la privatisation de KORAIL.

La présidente de KORAIL Choi Yeon-hye a demandé aux employés, qui sont justes retournés au travail, d’aller de l’avant pour des réformes. «C’est le moment de faire des réformes et de rénover dans un contexte de compétition acharnée dans l’industrie des chemins de fer», a-t-elle dit dans son message du Nouvel An aux employés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s