Archives quotidiennes : 02/01/2014

Acharnement politico-judiciaire contre les « 5 de Roanne »

Reuters, 2 janvier 2014 :

La CGT a dénoncé aujourd’hui l’appel déposé par le procureur de la République de Roanne (Loire), après la relaxe accordée en première instance aux cinq militants du syndicat poursuivis pour avoir refusé un prélèvement d’ADN en 2010.

100_9145

La CGT évoque un « acharnement politico-judiciaire », estimant que le procureur de la République, qui a fait appel le 31 décembre 2013, a agi sur injonction du procureur général de Lyon.

Lire la suite

Besançon : Les gens du voyage face aux menaces d’expulsion

Le 9 décembre, une  vingtaine de familles de gens du voyage avaient été expulsées du parking du CHAT à Besançon.Vu le manque d’emplacements pour les voyageurs sur l’agglomération, surtout depuis que le nombre de places sur l’Aire de la Malcombe est passé de 60 à 22, ces familles se sont donc installées sur le parking du Boulodrome du Rosemont, toujours dans la commune de Besançon. Il faut dire que ces familles habitent sur l’agglomération et que leurs enfants sont scolarisés à l’école du Rosemont.

Le 30 décembre en fin d’après-midi, alors que tout le monde se préparait pour le réveillon du 31, la préfecture, sur demande de la mairie, a publié un arrêté mettant en demeure les familles de quitter les lieux dans les 24 heures. La mise en demeure n’ayant alors pas été affiché sur les lieux, trois voyageurs, soutenus par l’Association Espoir et Fraternité Tsiganes de Franche-Comté, ont alors saisi le tribunal administratif pour demander l’annulation de l’arrêté.

Lire la suite

Des ouvriers cambodgiens tabassés pour avoir demandé des hausses de salaire

France 24, 2 janvier 2014 :

Après deux semaines de manifestations, des employés de l’industrie textile au Cambodge ont été violemment dispersés, jeudi 2 janvier, par des soldats anti-émeute. Une douzaine de personnes, parmi lesquelles des moines, ont été blessées. Selon notre Observateur, les autorités veulent étouffer les demandes de revalorisation salariale des ouvriers, pourtant sous-payés.

Depuis plusieurs mois, l’opposition cambodgienne réclame de nouvelles élections après les fraudes avérées des élections de juillet , durant lesquelles le Premier ministre sortant, Hun Sen, a été réélu. Le Parti national du secours cambodgien [CNRP], principal parti d’opposition, avait promis aux 400 000 salariés du secteur de l’industrie textile de doubler le salaire minimum de 58 à 116 euros. Le gouvernement a annoncé, jeudi, qu’il augmenterait bien les salaires… mais seulement de 10 euros, provoquant la colère des syndicats et une grève de grande ampleur.

Lire la suite

Cambodge : L’armée réprime une manifestation ouvrière

AFP, 2 janvier 2014 :

Une manifestation d’ouvriers du textile a été réprimée jeudi par l’armée au Cambodge et plusieurs syndicalistes, ainsi que des moines, interpellés, selon des ONG locales.

« Le recours à l’Unité spéciale 911 pour mettre fin aux manifestations près de l’usine Yak Jin à Phnom Penh est sans précédent », a dénoncé Licadho, organisation de défense des droits de l’Homme de référence, critiquant cette « nouvelle tactique » face à des manifestations au long cours.

« Nous sommes des manifestants pacifiques, mais ils ont eu recours à la violence contre nous », a témoigné Prak Sovannary, dont le mari, Vorn Pao, un des meneurs de la manifestation, figure parmi les interpellés.

Lire la suite

Caen : Nouvelle manifestation des salariés de Jeannette ce matin

Ouest France, 2 janvier 2014 :

À la veille de la liquidation judiciaire de la biscuiterie Jeannette, des salariés se sont rassemblés devant le siège du Crédit agricole.

Comme ils l’avaient déjà fait en décembre, une petite trentaine de salariés de la biscuiterie Jeannette se sont rassemblés devant le siège du Crédit agricole normand, pendant une heure, ce jeudi matin. La même action avait aussi eu lieu fin décembre devant la banque LCL, place de la République, à Caen. Le mercredi 18 décembre, le tribunal de commerce de Caen a prononcé la liquidation judiciaire de Jeannette qui emploie encore 37 salariés. La liquidation sera effective ce jeudi 3 décembre.

Corée du Sud : Les syndicalistes résistent aux convocations de la police

Yonhap, 2 janvier 2014 :

Les leaders du syndicat de Korea Railroad Corp. (KORAIL) n’ont pas de plan de se présenter devant la police pour des interrogatoires sur la grève qui a été suivie par des milliers de ses membres, a déclaré ce jeudi le porte-parole du syndicat Choi Eun-cheol à l’agence de presse Yonhap.

La grève a pris fin lundi après que les partis ont conclu un accord avec le syndicat de KORAIL sur la création d’un sous-comité parlementaire pour prévenir la privatisation des services de chemins de fer. Malgré la clôture de la grève, la police a promis de continuer d’exécuter les mandats d’arrêt émis contre un total de 35 leaders du syndicat après leur refus de se présenter aux interrogatoires.

Lire la suite

À Douai, des salariés grévistes de la société Duacom refusent de travailler un 1er janvier

Plusieurs salariés douaisiens de la plateforme téléphonique Duacom (sous-traitant de SFR) ont répondu en cette fin de mardi après-midi à l’appel à la grève de la CGT en débrayant de 16 heures à 17 heures devant les grilles de la société. Tous affirment que la direction leur impose de travailler ce mercredi 1er janvier alors qu’elle optait jusqu’ici pour le principe du volontariat. Une première à laquelle les grévistes refusent d’adhérer.

Des salariés ont répondu à l’appel à la grève de la CGT ce mardi en fin d’après-midi.

Des salariés ont répondu à l’appel à la grève de la CGT ce mardi en fin d’après-midi.

Pour la poignée de grévistes réunis derrière la bannière rouge vif de la CGT ce mardi peu après 16 heures, et ceux qui quittaient les lieux au compte-gouttes sans s’attarder, rien ne justifie en effet que certains – « une quinzaine au moins » – travaillent le premier de l’An, jour férié s’il en est. « On n’est pas un service d’urgence quand même, les clients qui auront bloqué leur téléphone ne sont pas à un jour près » ; « On a une vie de famille, elle doit être respectée », « On bosse déjà comme des Chinois payés en bols de riz, faut pas exagérer »… Lire la suite

Carcassonne. La CGT dans la rue avec les galériens de l’emploi

Fêtes ou pas, les galériens de l’emploi sont de plus en plus nombreux à se presser dans les agences de Pôle Emploi.

Les jeunes sont durement touchés par le chômage./ Photo DDM, archives

Les jeunes sont durement touchés par le chômage./ Photo DDM, archives

Dans l’Aude, ils sont 33 030 privés d’emploi, soit 6,1 % de plus qu’au début de l’année 2013. Les jeunes sont particulièrement touchés : 5 000 âgés de moins de 25 ans sont privés d’emploi et de ressources dans le département. Des négociations sur l’assurance chômage s’ouvriront le 17 janvier 2014. «C’est dans ce contexte où de plus en plus de salariés se retrouvent sans travail que Pierre Gattaz (le patron du Medef, NDLR) pose comme condition aux futures négociations qu’il n’y ait pas de hausse des cotisations», s’insurge la CGT. La centrale appelle à une mobilisation le 6 février, lors d’une journée d’action pour l’emploi, les salaires, la protection sociale et les services publics.

La Dépêche du Midi

SNCM : vers une prolongation de la grève

5584290-marseille-les-salaries-de-la-sncm-en-greve

Secrétaire général des marins CGT de la SNCM, Frédéric Alpozzo semblait assez pessimiste cet après-midi concernant la suite des événements.

Quelques heures plus tôt en effet, les personnels de la compagnie votaient le maintien de leur mouvement de grève malgré l’annonce faite la veille par le gouvernement d’injecter 30 millions d’euros dans la trésorerie de l’entreprise; une somme destinée notamment à garantir le versement des salaires du premier trimestre 2014.

La CGT estime en effet que le Premier ministre n’a toujours pas répondu à la principale revendication des salariés de la compagnie, à savoir une remise en cause des conditions dans lesquelles s’exerce la concurrence avec Corsica Ferries; conditions qui selon le syndicat majoritaire favoriseraient le dumping social et constitueraient donc la cause principale et profonde des difficultés que connaît la SNCM.

http://www.laprovence.com/actu/leco-en-direct/2689779/sncm-vers-une-prolongation-de-la-greve.html

A Montpellier, une rentrée sous le signe de la grève dans les trams et les bus

Menace d’une grève limitée en temps mais quotidienne. (J.-M. MART)

Menace d’une grève limitée en temps mais quotidienne. (J.-M. MART)

Un préavis a été déposé par la CGT pour un arrêt de travail 55 minutes par jour dès lundi. La direction saisit la justice.

On prend les mêmes et on recommence. Jeudi matin, le juge des référés examinera le recours de la direction de Tam contre un préavis de grève déposé le 26 décembre par la CGT. Le syndicat appelle à des interruptions de travail dans les trams et les bus chaque jour pendant 55 minutes, à partir de lundi prochain et jusqu’au 29 mars.

Appel équivalent lancé début décembre Lire la suite