40 jours de grève à Citroën-La Réunion

IP Réunion, 28 décembre 2013 :

Après 40 jours de grève, les salariés de Citroën sont toujours mobilisés devant le portail de l’entreprise à Sainte-Clotilde. Ce samedi 28 décembre 2013, les familles sont venues apporter leur soutien aux grévistes. Une aide bienvenue alors que certains ont passé Noël devant les grilles de la concession CMM. Le mot d’ordre est plus que jamais le même : nou tiento, nou larg pa. Après avoir rencontré le directeur du cabinet du préfet ce lundi 23 décembre, une commission de conflit devrait être mise en place par la préfecture dans les jours à venir, a annoncé Sébastien Faconnier, secrétaire général adjoint du syndicat de la CGTR-CMR.

Ce samedi, le piquet de grève devant la concession CMM a eu des airs de camp de vacances entre les boissons gazeuses, les consoles portables, les cris d’enfants, la musique des baladeurs numériques et les grattons. Après 40 jours de grève, les familles et les proches des salariés de Citroën sont venus apporter leur soutien. Sébastien Faconnier a d’abord pris la parole pour faire un point sur la mobilisation, et notamment sur sa possible issue : « Le préfet va prendre en main le dossier, et mettre en place une commission de conflit sous l’égide des partenaires sociaux afin de trouver une solution à ce problème. Les tractations sont en cours dans les fonds de couloir, et les premiers retours sont positifs. »

Face aux proches des grévistes, le secrétaire général adjoint du syndicat de la CGTR-CMR s’est dit optimiste pour l’avenir du conflit : « nous sommes en passe d’arriver à la victoire pour gagner notre respect et un cadre de vie correct. Je vous dis que nous allons gagner. La souffrance que nous subissons depuis 40 jours n’a pas été vaine. Nous vous disons merci à tous. On avait vraiment besoin de votre soutien. »

Femmes, enfants, grand-mères, cousines, amis et proche… Au total, ce sont plus de 60 personnes qui se sont retrouvées pour cette journée symbolique. Fanny, par exemple, est venue avec son compagnon : « je suis venue le soutenir parce que cela fait 40 jours déjà qu’il est loin de nous, qu’il ne rentre plus à la maison et qu’il est tous les jours au piquet de grève. Cela devient dur autant pour lui que pour nous. » La jeune femme n’est pas pour autant démotivée : « c’est important de venir ici pour soutenir les salariés et montrer à la direction que les familles sont là et qu’on ne lâche pas les bras non plus. Plus les jours passent, plus c’est dur pour eux et pour nous. Mais en ce moment, ça va mieux, on recommence à avoir un peu plus de force. »

Pour sa part, Josianne est venue soutenir tous les pères de famille. Cette gramoune est très touchée par la mobilisation des salariés présents sur le piquet de grève, et ce, même en période de fête : « ils mobilisés depuis 40 jours, sans argent, à passer les fêtes de Noël loin de chez eux. C’est honteux pour nous, Réunionnais. Les patrons ont bien fêté Noël avec leurs enfants, alors que les pauvres petits travailleurs ont dû abandonner leur famille et leurs enfants. C’est inadmissible. »

Même si les proches des salariés n’ont pas osé s’exprimer au micro, leur soutien a touché Sébastien Faconnier : « nous sommes satisfaits de ce rassemblement, puisque je vois que les familles sont présentes et ont voulu exprimer leur mécontentement par rapport à la situation. On reprend espoir et le combat continue. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s