Grève à KORAIL : des délégués syndicaux se seraient réfugiés au temple Jogye

Yonhap, 25 décembre 2013 :

Après avoir déployé une centaine de ses agents, la police est actuellement à la recherche de quatre leaders syndicaux de Korea Railroad Corp. (KORAIL) qui seraient cachés depuis hier soir au temple de Jogye, dans le centre de Séoul, a-t-on appris ce matin auprès de source policière. La grève à la société de chemin de fer publique du pays dure depuis 17 jours.

Parmi les quatre personnes recherchées figure un chef adjoint du syndicat de KORAIL, contre qui un mandat d’arrêt a été délivré. Un total de neuf mandats ont été émis depuis le début du mouvement de grève.

Alors que la présidente Park Geun-hye a demandé aux autorités d’être fermes avec les grévistes, la police a effectué ce dimanche une descente au siège de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU), à Séoul, pour tenter d’arrêter les neuf personnes en question. Aucun d’entre eux n’a été retrouvé.

Plus de 6.500 employés de KORAIL désertent leur poste de travail depuis le 9 décembre dernier pour protester contre la décision du gouvernement de monter une filiale dont le rôle serait d’assurer la gestion du service des trains à grande vitesse. Le syndicat perçoit de son côté cette décision comme un pas vers la privatisation de la société publique et donc vers des licenciements massifs. Pour le gouvernement, ce débrayage est purement illégal.

Une réponse à “Grève à KORAIL : des délégués syndicaux se seraient réfugiés au temple Jogye

  1. Pingback: Attaques contre le droit de grève en Corée | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s