Archives quotidiennes : 22/12/2013

L’état américain du Michigan invente «  l’assurance viol »

Cet État a adopté 
une loi interdisant 
le remboursement 
des frais d’avortement, même en cas de viol 
ou d’inceste, sauf « garantie spéciale ». 

stopwaronwomen

«War on Women ! » La « guerre aux femmes » a fait rage durant la dernière campagne présidentielle aux États-Unis, où les conservateurs, flanqués de leurs acolytes des lobbies « pro-vie », s’acharnent contre le droit à l’avortement. Dans l’État du Michigan, les républicains ont franchi la ligne rouge. Faute de pouvoir interdire l’IVG, les sénateurs ont adopté, le 11 décembre, une loi interdisant aux mutuelles et compagnies d’assurances de prendre en charge les avortements, y compris en cas de viol ou d’inceste, sauf si la vie de la victime est en danger ! Les femmes qui souhaitent être prises en charge pour cet acte devront donc souscrire à une garantie IVG. Autrement dit, elles sont contraintes d’anticiper un éventuel viol, et qui plus est de financer ses conséquences (sic). Lire la suite

Le mouvement de grève ne faiblit pas à Total La Mède

La Provence, 22 décembre 2013 :

Châteauneuf-les-Martigues : Les salariés du site ont voté pour la poursuite du mouvement hier.

A la relève de ce matin, 100 % du personnel posté s’est prononcé pour la poursuite du mouvement, indiquait hier, Frédéric Ambrosio du syndicat CGT. Aucune avancée n’a pu être observée quant aux demandes que nous avons formulées concernant les augmentations générales. Nous refusons catégoriquement la pratique de l’individualisation que souhaite la direction du groupe ».

Lire la suite

Hôpital de Foix. La CGT retire sa banderole

C’était devenu un symbole. Jeudi soir a eu lieu le dernier acte d’un long conflit de dix mois. La CGT a retiré sa banderole, qui trônait depuis le début du conflit des urgences sur les grilles du parking de l’hôpital. Le syndicat avait organisé une petite cérémonie symbolique : champagne et feux de Bengale. Pas de chance pour eux, il pleuvait. Mais qu’importe, la joie et l’émotion étaient au rendez-vous.

Sans titre

Les personnels sont encore dans l’euphorie de la victoire. Les urgences ont obtenu des moyens supplémentaires : une infirmière d’accueil et d’orientation 24h/24 toute l’année et une aide-soignante douze heures par jour. Lire la suite

La raffinerie Total de Feyzin en grève au moins jusqu’à lundi midi

LyonMag, 22 décembre 2013 :

Depuis maintenant plus d’une semaine, quatre des cinq raffineries françaises du groupe pétrolier sont en grève illimitée.

Les salariés demandent une augmentation salariale d’au moins 100 euros ainsi qu’une prime de 1500 euros. « La mobilisation continue », a déclaré samedi la CGT à l’origine de ce mouvement avec FO. Le syndicat a également fait savoir que la grève durerait au moins jusqu’à lundi midi.

Lire la suite

Séoul : Plus de 100 syndicalistes arrêtés

Yonhap, 22 décembre 2013 :

Plus de 100 syndiqués de Korea Railroad Corp. (KORAIL) participant à la grève en cours ont été arrêtés ce dimanche après que la police est entrée par la force à l’intérieur du siège de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU) en utilisant des gaz lacrymogènes.

Quelque 600 officiels de la police avaient été envoyés au siège de la KCTU situé dans le centre de Séoul à environ 11h aujourd’hui afin d’arrêter les leaders du syndicat de KORAIL, qui ont refusé les convocations des procureurs. Les syndiqués se sont défendus avec des canons à eau alors que la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour arrêter par la force des membres du syndicat.

Lire la suite

Rio : Manifestation contre une augmentation du prix du ticket de bus

Citizen side, 22 décembre 2013 :

Plusieurs milliers de Cariocas se sont retrouvés à Candelâria dans le centre-ville de Rio, le 20 décembre 2013, après la confirmation par le maire Eduardo Paes de la prochaine augmentation du prix du ticket de bus.

02protesto5473 (1)

La marche s’est poursuivie jusqu’à Cinelandia. Tout au long du trajet, les rangs des manifestants se grossissaient. On a pu noter la présence des indiens de l’Aldeia Maracana, qui ont récemment été de nouveau expulsé de leur musée, dont ils aimeraient faire un centre dédié à la culture indienne. Des Black Blocks étaient aussi présents.

Lire la suite

Poitiers : Samedi de grève très suivie chez Vitalis

La Nouvelle République, 22 décembre 2013 :

Le mouvement d’une journée devait être symbolique. Les personnels de Vitalis avaient coché le 21 décembre, date prévue de l’ouverture du viaduc Léon-Blum, pour marquer le mécontentement. L’évènement, politico-médiatique, a été reporté à l’année prochaine pour des raisons climato-techniques. La colère froide des conducteurs elle, n’a pas été différée.

Hier au petit matin, près de 80 % du personnel a répondu à l’appel de l’UNSA, de Solidaires et la CGT. Les grévistes se sont regroupés devant le dépôt autour d’un feu réconfortant. Cette forte mobilisation a complètement paralysé le réseau en fin de matinée alors que directeur Thierry Wischnewski était comme la veille aux abonnés absents. L’ampleur du mouvement a surpris les grévistes eux-mêmes. « On ne s’attendait pas à çà, confie ce chauffeur. Mais il y a une telle colère qui monte. Ce n’est pas faute d’avoir prévenu la direction. » Cette conductrice de l’UNSA n’a pas pris le volant non plus ce samedi matin. « Il y a plus de 2000 jours de dette de repos. On nous demande de travailler sur nos congés. Ce n’est plus possible. » Chacun s’accorde à dire qu’il faudrait au minimum une dizaine de chauffeurs supplémentaires pour que la situation tende à la normale. Ce mouvement d’une journée en appelle sans doute d’autres. Les revendications sur le pouvoir d’achat vont se matérialiser en début d’année avec la NAO (Négociation annuelle obligatoire). « Là, on va pouvoir parler des salaires. »