Archives quotidiennes : 20/12/2013

La grève se durcit chez Total

Le Figaro, 20 décembre 2013 :

Quatre des cinq raffineries Total en France sont en grève. Les sites de la compagnie pétrolière ont entamé un mouvement social depuis le début de la semaine. Les professionnels insistent sur le fait qu’il n’y a pas de risque de pénurie de carburants.

La situation se tend dans les raffineries Total en France. Quatre des cinq installations du groupe, à Gonfreville-l’Orcher (Seine-Maritime), Donges (Loire-Atlantique), Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) et Feyzin (Rhône), observent aujourd’hui des mouvements de grève. Ils ont été impulsés au début de la semaine, après que le projet d’accord salarial a été jugé non satisfaisant par la CGT.

Lire la suite

Publicités

Besançon : Une tentative de division qui se retourne… contre la mairie

Le 9 décembre, d’importantes forces de répression, une centaine de CRS et de Gardes Mobiles armés jusqu’aux dents, ont été mobilisées pour expulser une quinzaine de caravanes, où vivaient, depuis deux semaines, une vingtaine de familles, du parking du CHAT à Besançon. Ces familles sont habituées à être chassées des emplacements où elles s’installent allant d’une commune à l’autre, le plus souvent autour de l’agglomération de Besançon. Généralement, à peine installées quelque part, ces familles subissent un référé dans les 48 heures. Ces familles vivent pourtant toutes depuis des dizaines d’années autour de Besançon et tous les enfants sont scolarisés à l’école du quartier du Rosemont. Pour cette quinzaine de caravanes, la ville de Besançon ne propose que… deux places sur l’Aire d’Accueil de la Malcombe, démontrant ainsi le manque criant de places pour les gens du voyage dans l’agglomération.

Boulo

Ce 9 décembre, ces familles, soutenues par l’Association Espoir et Fraternité Tsigane de Franche-Comté, ont décidé de ne pas se laisser expulser sans réagir. Chassées du parking du CHAT, les familles ont ainsi bloqué la rue Jouchoux avec leurs caravanes, et fait venir des journalistes de la presse locale pour médiatiser cette expulsion. Ensuite, les familles se sont installées non loin, sur le parking du boulodrome du Rosemont. Aussi, à cette date, 20 décembre, la ville n’a toujours pas osé redemander un référé d’expulsion.

Lire la suite

EPSM de Caen : les forces de l’ordre interviennent contre les grévistes

Tendance Ouest, 20 décembre 2013 :

La situation est toujours très tendue à l’Etablissement public de santé mentale de Caen.

Jeudi 19 décembre, une partie du personnel, en grève, a empêché toute admission. Ils entendent ainsi protester contre un plan de redressement qui, selon les syndicats, conduira à la diminution de l’offre de soins.

Lire la suite

À Lille, les cheminots «séquestrent» la directrice de la SNCF pour obtenir des négociations

La Voix du Nord, 20 décembre 2013 :

Voilà plus de huit jours à présent que les agents de conduite valenciennois de la SNCF sont en grève. Un mouvement qui est monté en puissance aujourd’hui.

Alors que se tenait le comité d’établissement des cheminots du Nord -Pas-de-Calais, ce jeudi matin à la direction régionale de la SNCF, les grévistes de Valenciennes ont fait irruption dans la séance plénière, accompagnés d’agents des guichets de la métropole lilloise. Ils ont interpellé la directrice régionale de la SNCF, Odile Fagot, avant de l’empêcher de quitter la salle, durant quelques heures. Une « séquestration » qui aura abouti à l’ouverture de négociations qui se sont prolongées jusque tard ce jeudi soir.

« On était près de quatre-vingt, même si tout le monde n’a pas pu rentrer dans la salle », indique Bruno Wallart, secrétaire général CGT des cheminots de Lille, avant de dénoncer que « les cheminots de Valenciennes n’ont eu aucun interlocuteur en huit jours de grève. Mais c’est « un coup de fil du directeur de la conduite, mercredi, pour nous dire qu’il allait lâcher quelque chose de ridicule par rapport à nos revendications qui a mis le feu aux poudres ». D’où cette décision de « maintenir la directrice dans les locaux. Cela a duré quelques heures », poursuit le représentant syndical. Quelques heures durant lesquelles « la directrice et les organisations syndicales ont continué à discuter, indique Pascal Vanseveren, l’agent d’astreinte à la communication de la SNCF, qui espère « sortir au plus vite de ce conflit. À deux reprises, ils l’ont empêché de sortir de la salle. Mais tout au long de cet événement, on a continué à discuter. »

Lire la suite

Arrestation d’un dirigeant syndical en Corée du Sud

Yonhap, 20 décembre 2013 :

La police a procédé ce vendredi à l’arrestation d’un des leaders syndicaux, dont le nom est Koh, à la tête du mouvement de grève au sein de Korea Railroad Corp. (KORAIL) dans le cadre de l’enquête commandée par le gouvernement qui dénonce l’illégalité de la protestation prolongée. Koh a été arrêté à Daejon, à 150 km au sud de Séoul, après six jours de traque.

Cheminots coréens en grève

Plus de 6.500 employés de KORAIL poursuivent aujourd’hui leur grève pour le 12e jour consécutif, en protestation contre la décision du gouvernement de créer une filiale que les syndicats décrivent comme le premier pas vers sa privatisation, qui aurait pour conséquences une hausse des prix et des licenciements massifs.

Lire la suite

Total : Donges se remet en grève pour les salaires

Ouest France, 20 décembre 2013 :

La raffinerie Total de Donges a à nouveau rejoint le mouvement de grève affectant les raffineries du groupe pétrolier.

« Nous sommes en cours d’arrêt des installations, et les expéditions sont bloquées », a déclaré Christophe Hiou, délégué CGT, syndicat majoritaire sur le site, et le seul à y appeler à ce mouvement de grève.

La grève est suivie par « 70 à 75% » des salariés de la raffinerie, qui emploi 680 personnes, selon la CGT.

Lire la suite