Archives quotidiennes : 19/12/2013

Grève reconduite à l’ex-raffinerie Total de Mardyck

La Voix du Nord, 19 décembre 2013 :

Après six jours de grève, la soixantaine de salariés de l’ex-Raffinerie des Flandres Total, basée à Mardyck, près de Dunkerque, a décidé de reconduire le mouvement lancé au niveau national par la CGT. Plusieurs gérants de stations essence évoquent des difficultés possibles d’approvisionnement à partir de ce vendredi si le mouvement devait perdurer.

total59

« Aucun travaux, aucune opération de maintenance, aucun chargement ou déchargement de camions, aucune expédition sur le site », confirme aujourd’hui Benjamin Tange, délégué CGT. Rejoint lundi par SUD, le syndicat se dit « prêt à poursuivre le blocage tant que la direction générale n’entendra pas nos revendications ». Celles-ci reposent sur une revalorisation des salaires de l’ensemble des personnels du groupe Total, soit une hausse de 4 % générale réclamée par la CGT, qui viendrait compenser une perte de pouvoir d’achat. À l’issue des négociations avec la direction du groupe pétrolier, celle-ci ne proposait que 1,3 % d’augmentation générale.

La grève des éboueurs de Grenoble reconduite

AFP, 18 décembre 2013 :

La grève des éboueurs de Grenoble, entamée lundi, a été reconduite pour le quatrième jour de suite mercredi, a-t-on appris auprès de la direction et du syndicat FO.

Mercredi la collecte des déchets ménagers n’a pas été assurée sur la majeure partie de l’agglomération, les grévistes bloquant les points de prise de poste des éboueurs.

La direction de Grenoble Alpes Métropole (« La Métro ») comptabilisait 30% de grévistes sur l’agglomération mercredi tandis que le syndicat FO faisait état d’un taux de 90% de grévistes sur la seule ville de Grenoble.

Lire la suite

Haïti : Répression d’une manifestation ouvrière

AlterPresse, 18 décembre 2013 :

Une manifestation d’ouvrières et d’ouvriers a été dispersée violemment par les agents de la Brigade d’intervention motorisée (Bim) sur la route de l’aéroport devant une usine située à l’entrée de Simon Pelé, ce mercredi 18 décembre 2013.

Ouvriers face aux forces de répression, 11 décembre 2013

Lors du mouvement, un membre d’« Antenne ouvrière », Edouardo Neyma, et un travailleur de « PaP sécurité », Walki Pierre, ont été arrêtés et emmenés au commissariat de Delmas 33 (périphérie nord) par des autorités policières.

Lors de leur arrestation, ils ont été violemment battus par les agents de la Bim, selon des témoignages fournis par Elipha Atenus, d’Antenne ouvrièrere, à l’agence d’information en ligne AlterPresse.

Lire la suite