Archives quotidiennes : 16/12/2013

Réunion publique en ligne : Révolution, socialisme et pouvoir ouvrier

L’Initiative Communiste-Ouvrière propose une réunion publique en ligne sur la question du pouvoir ouvrier le mardi 17 décembre à 20 h 30 (heure de Paris).

Sous l’influence du stalinisme, de la social-démocratie et d’autres courants du nationalisme de gauche, la question du socialisme s’est trop souvent limitée à une question de nationalisations. La forme juridique de la propriété (privée ou d’Etat) a ainsi remplacée dans une bonne partie de la gauche radicale et même l’extrême-gauche la question de la classe dirigeante. C’est ainsi que la majorité des courants se réclamant du trotskisme ont ajouté le qualificatif « d’ouvrier » (« dégénéré » ou « déformé » selon les tendances) pour caractériser des régimes où jamais la classe ouvrière n’a pris ou même approché le pouvoir. A l’inverse, réformistes (y compris les réformistes les plus radicaux) et anarchistes rejettent l’idée même de prise du pouvoir par la classe ouvrière.

Lire la suite

29ème jour de grève à Citroën Réunion

Témoignages, 16 décembre 2013 :

Après le kabar de solidarité samedi, les travailleurs entament aujourd’hui leur 29ème jour de grève. Jusqu’à quand seront-ils méprisés ?

Jeudi dernier, les travailleurs grévistes de Citroën ont été assignés devant le tribunal par la direction de la CFAO pour entrave. La Compagnie française de l’Afrique occidentale avait racheté Citroën au groupe Foucque en 2011. Elle voulait obtenir que la justice casse la grève, en déclarant le piquet illégal et en obligeant les travailleurs à déguerpir sous peine d’astreinte. La CFAO n’est pas arrivée à ses fins, mais le tribunal a tout de même condamné vendredi les travailleurs à payer les frais de justice. Ce sont 7.000 euros qui sont réclamés à des Réunionnais qui n’ont pas perçu de salaire depuis 1 mois.

Lire la suite

Grève des employés d’Amazon en Allemagne

Reuters, 16 décembre 2013 :

Les salariés d’Amazon en Allemagne ont prévu de se mettre en grève ce lundi, en pleine période des achats de Noël, en raison d’un conflit sur les salaires qui couve depuis plusieurs mois.

Le syndicat Verdi affirme que les salariés du géant américain du commerce en ligne vont cesser le travail dans les centres logistiques de Bad Hersfeld et de Leipzig et, pour la première fois, à Graben.

Une délégation d’employés allemands a aussi prévu de manifester devant le siège de la société à Seattle, aux Etats-Unis, avec le soutien de syndicats américains.

Lire la suite