Archives quotidiennes : 13/12/2013

RTM : les conducteurs de bus haussent le ton

Metro, 13 décembre 2013 :

Prés de 250 traminots ont manifesté devant le siège de la communauté urbaine de Marseille. Après plus d’une semaine de grève, leur objectif était d’interpeller les élus.

Un coup de force qui n’est pas passé inaperçu. Près de 250 traminots de la RTM ont manifesté vendredi matin devant le siège de la communauté urbaine de Marseille Provence Métropole sur le boulevard Charles-Livon dans le 7ème arrondissement de Marseille. Résultat, le trafic routier a été complétement interrompu pendant plus de 3 heures dans ce quartier situé au-dessus du Vieux-Port.

Lire la suite

Publicités

Rouen. Gravement blessé après une chute d’un échafaudage

pompiers-630x0

Un jeune homme a été transporté dans un état grave à l’hôpital de Rouen, vendredi 13 décembre 2013, après une chute d’un échafaudage, dans le centre-ville.

Son pronostic vital serait engagé. Un « jeune majeur » s’est très gravement blessé en chutant d’un échafaudage, vendredi 13 décembre 2013, place du Général de Gaulle, à Rouen, en milieu de matinée. « Il serait tombé alors qu’il travaillait au niveau du troisième étage d’un immeuble en rénovation », relate une source judiciaire.
Une enquête a été ouverte.

http://www.76actu.fr/gravement-blesse-apres-une-chute-d%E2%80%99un-echafaudage-a-cote-de-la-mairie-de-rouen_64042/

 

Quetigny : manifestation chez Sanofi

Le Bien Public, 13 décembre 2013 :

Dans le cadre de négociations nationales, une majorité des salariés de Sanofi à Quetigny (21) a manifesté ce jeudi devant le site.

«Depuis plusieurs années, Sanofi Aventis réalise des milliards d’euros de bénéfices. Face à cela, la direction ose proposer 0 % d’augmentation salariale collective pour 2014. » David Pidault, syndicaliste CFDT du site Sanofi de Quetigny, résume les raisons du mouvement social de ce jeudi devant le site.

Lire la suite

Citroën Réunion : l’assignation au tribunal à la place du dialogue social

Témoignages, 13 décembre 2013 :

26e jour de grève, et la motivation intacte après la nouvelle offensive des patrons de CFAO.

Pour casser la grève, la direction de CFAO a assigné 13 travailleurs en grève au tribunal affirmant que le mouvement constitue une entrave. Pourtant, le piquet de grève n’entrave en rien les mouvements de la concession CMM. Cette tentative d’intimidation n’entame en rien le moral des travailleurs en lutte, plus que jamais mobilisés jusqu’à la victoire.

Lire la suite

SNCF : une grève très suivie

La Dépêche, 13 décembre 2013 :

Hier, les cheminots de France et de Navarre étaient en grève, à l’appel de la CGT, l’UNSA et SUD-Rail, une grève qui a quasiment paralysé le transport ferroviaire dans la région.

«Seuls 30 % des TER ont circulé», admettait-on, hier, à la direction régionale de la SNCF, «et 60 % des TGV».

Des chiffres à mettre en perspective localement, puisqu’à Tarbes, un seul TGV, en direction de Paris, a circulé, et pas un TER au départ.

Lire la suite

Une organisation martiniquaise soutient les manifestations ouvrières en Haïti

Alter Presse, 12 décembre 2013 :

L’organisation martiniquaise Centrale démocratique martiniquaise des travailleurs (Cdmt) se dit totalement solidaire des manifestations ouvrières de ces trois derniers jours à Port-au-Prince réclamant un salaire minimum de 500 gourdes.

arton15657

« Comme tous les travailleurs du monde, celles et ceux d’Haïti ont le droit de défendre leurs conditions d’existence, d’exiger un prix décent pour la ’vente de leur force de travail’ », affirme le Cdmt dans une note transmise à AlterPresse.

Lire la suite

Haïti: Les patrons ferment les usines d’assemblage suite aux manifestations ouvrières

AlterPresse, 12 décembre 2013 :

Les patrons du secteur de l’assemblage, regroupés au sein de l’Association des industries d’Haïti (Adih) ont annoncé la fermeture ce 12 décembre des usines de sous-traitance de la zone métropolitaine suite aux protestations ouvrières contre le salaire minimum de 225 gourdes.

971723_10152047199124699_505209338_n

Dans une note parvenue à AlterPresse, l’association dit « informer les ouvriers et ouvrières que les entreprises d’assemblage et de textile de la zone métropolitaine seront fermées ce jeudi 12 décembre, ce en vue d’assurer la sécurité des employés et de leur lieu de travail ».

Lire la suite