Grève sur le chantier de la Radio Télévision Suisse

La Tribune de Genève, 12 décembre 2013 :

Sans salaire depuis trois mois, des ferrailleurs ont décidé d’arrêter le travail à partir de jeudi matin.

Sept ouvriers d’une entreprise de ferraillage se sont mis en grève ce jeudi matin sur le chantier de la Radio Télévision Suisse, au boulevard Carl-Vogt. Ce qu’ils réclament? Etre payés, tout simplement!

Depuis trois mois, ces ferrailleurs, qui travaillent aussi occasionnellement sur le chantier du CEVA, n’ont pas touché de salaire. C’est tout juste si certains ont obtenu entre 900 et 2500 fr. d’avance durant ce dernier trimestre. Un employé en arrêt suite à un accident n’a reçu aucune indemnité.

Le syndicat SIT dénonce cette situation et réclame le versement des salaires impayés. Tant la RTS que l’entreprise de travaux Induni jurent de leur bonne foi et assurent avoir banni la sous-traitance en chaîne de leurs contrats. Mais l’un des sous-traitants déclarés d’Induni, n’a pas annoncé qu’il sous-traitait à son tour son travail à une entreprise tierce, celle qui est accusée de défaut de paiement.

Le SIT doute que cette dernière, dont le patron a déjà connu plusieurs faillites ces dernières années, soit en mesure d’honorer ses obligations salariales. Il demande donc à Induni et à son sous-traitant direct de faire pression sur le mauvais payeur en retenant l’argent qui lui est dû, afin de payer les ouvriers. La RTS annonce qu’elle va demander des comptes à Induni.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s