Archives quotidiennes : 12/12/2013

Grève sur le chantier de la Radio Télévision Suisse

La Tribune de Genève, 12 décembre 2013 :

Sans salaire depuis trois mois, des ferrailleurs ont décidé d’arrêter le travail à partir de jeudi matin.

Sept ouvriers d’une entreprise de ferraillage se sont mis en grève ce jeudi matin sur le chantier de la Radio Télévision Suisse, au boulevard Carl-Vogt. Ce qu’ils réclament? Etre payés, tout simplement!

Depuis trois mois, ces ferrailleurs, qui travaillent aussi occasionnellement sur le chantier du CEVA, n’ont pas touché de salaire. C’est tout juste si certains ont obtenu entre 900 et 2500 fr. d’avance durant ce dernier trimestre. Un employé en arrêt suite à un accident n’a reçu aucune indemnité.

Lire la suite

Publicités

Haïti : Nouvelle manifestation ouvrière pour les salaires

AlterPresse, 11 décembre 2013 :

Plusieurs centaines de manifestantes et manifestants, dont des ouvrières et ouvriers, pour la plupart de jeunes femmes, ont été forcés de se disperser et de rebrousser chemin au niveau de Delmas et Bourdon, ce mercredi 11 décembre 2013, observe l’agence en ligne AlterPresse.

arton15657

Ils et elles défilaient sur la route de Bourdon, en direction de l’hôtel Oasis, à Pétionville (Est), où se tient une réunion du Conseil supérieur des salaires (Css) qui a pris la décision de fixer le salaire minimum journalier, à partir de janvier 2014, à 225.00 gourdes (US $ 1.00 = 45.00 gourdes ; 1 euro = 63.00 gourdes aujourd’hui) dans la branche de la sous-traitance.

Lire la suite

Mattel : « Barbie ouvrière » dénonce les conditions des travailleurs chinois

Boursier.com, 12 décembre 2013 :

Qui se cache derrière l’image glamour de Barbie… ? A l’approche des fêtes de Noël, deux organisations humanitaires, « Peuples Solidaires » et « China Labor Watch » cherchent à sensibiliser les consommateurs sur les pratiques des usines de jouets Mattel en Chine. Munies de leur « Barbie ouvrière » bâillonnée, vêtue d’un bleu de travail sous le slogan « Modèle indémodable, conditions de travail inchangées depuis 15 ans », elles mènent des actions de rue surprise, partout en France. Parallèlement, une pétition a été lancée sur internet afin de dénoncer l’exploitation des travailleurs et de demander à Mattel de revoir ses pratiques…

l_mattel-barbie

13 heures de travail par jour

« Jusqu’à 13 heures de travail par jour, sept jours sur sept, des dortoirs surpeuplés, des produits toxiques manipulés sans protection, des papiers confisqués lors de l’embauche », voilà à quoi ressemblerait le quotidien de ces ouvriers… L’ONG « China Labor Watch » a enquêté clandestinement d’avril à septembre dans six usines du groupe, publiant un rapport sur les conditions de travail des ouvriers chinois. Au total, elle aurait constaté 18 catégories de violations de la loi chinoise ou de l’éthique.

Lire la suite

Citroën: Des salariés grévistes assignés au tribunal

Zinfos 974, 12 décembre 2013 :

La grève à Citroën se poursuit depuis 25 jours maintenant et ni la direction ni les grévistes ne semblent enclins à faire un pas vers l’autre.

Pour preuve, la direction a assigné des grévistes au tribunal pour entrave à la circulation. Ils devront donc se rendre à 14h30 à Champ Fleuri. Depuis plusieurs jours, les grévistes font des opérations escargot, des barrages filtrants, et brûlent des pneus. Ont-ils été jusqu’à bloquer l’entrée des locaux à d’autres salariés ? Le tribunal devra en juger.

Lire la suite

Grève dans les centres de tri de La Poste

Reuters, 12 décembre 2013 :

Les centres de tri de La Poste sont en grève ce jeudi à l’appel d’une intersyndicale (CGT, FO, Sud, UNSA, CFDT, CFTC, CFE-CGC) pour protester contre la fermeture de sites d’ici 2015, un projet qui menace selon eux quelque 2000 emplois. « La stratégie de La Poste conduit à fermer des centres et à menacer de suppression plus de 2.000 emplois », estiment les syndicats qui dénoncent une « stratégie qui nous emmène dans le mur et n’est pas porteuse de perspectives d’avenir ».

L’intersyndicale, qui prône une politique « plus sociale et humaine », demande la tenue de négociations sur le réseau de traitement du courrier, les emplois, la pénibilité et l’ensemble des restructurations.

Lire la suite

Gard : battues, elles déposent plainte et sont expulsées

Midi Libre, 11 décembre 2013 :

Trois Gardoises mariées à des Français ont reçu une obligation de quitter le territoire après avoir averti la police des sévices qu’elles subissaient.

Le rendez-vous est pris. À la nuit tombante, dans un lieu tenu secret, trois femmes d’une beauté pleine de dignité s’avancent, collées les unes aux autres. Chaque mot qui sera alors prononcé sera pesé, empli de méfiance. Elles sont terrorisées. Et vivent en permanence cachées, dans la peur. Nadia, Layane et Sherazade  ne se connaissaient pas, mais aujourd’hui, ces femmes vivant dans le Gard sont plus que jamais liées par leur histoire : battues pendant des mois, voire des années, elles ont porté plainte contre leur mari pour violences conjugales et se retrouvent à cause de cela dans une situation ubuesque.

Lire la suite