Archives quotidiennes : 10/12/2013

Alger. La police disperse une manifestation devant le Palais du gouvernement

Une trentaine de militants du RAJ se sont rassemblés, ce mardi 10 décembre, devant le Palais du gouvernement à Alger à l’occasion du 65e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, a-t-on constaté sur place.

377a7531569ed4f526033496f77d161e_XL

« Liberté syndicale, liberté associative, liberté d’expression », scandaient ces manifestants entourés par un dispositif sécuritaire. « Exigeons l’abrogation de la (nouvelle) loi sur les associations », « tous pour le respect des libertés » et « justice, dignité, liberté, démocratie », étaient écrits sur leurs pancartes. « Nous sommes là aujourd’hui parce que toutes les portes ont été fermées devant nous et parce qu’il ne nous reste que la rue pour nous exprimer », a déclaré Abdelwahab Fersaoui, président du RAJ lors de son allocution. Une prise de parole qui a duré à peine quelques minutes avant l’intervention musclée des agents de la police.

Ces derniers avaient invité les manifestants à rentrer au jardin de l’horloge florale à Alger situé juste en face du palais avant de les contraindre à exécuter leur demande. Les plus récalcitrants ont été violemment bousculés par les agents de l’ordre. Une seule personne a été interpellée par la police, selon M. Fersaoui. Aucun blessé n’a été enregistré. Lire la suite

Publicités

Citroën Réunion : les travailleurs ne lâchent rien

Témoignages, 10 décembre 2013 :

Face à l’intransigeance patronale, les travailleurs de Citroën Réunion ont accentué leur mobilisation hier. Ils revendiquent la levée des sanctions disciplinaires, et une gestion du personnel fondée sur le respect du travailleur.

Cela fait maintenant bien plus de 3 semaines que les travailleurs de Citroën Réunion sont engagés dans la grève la plus longue de l’année. Ils ont face à eux la direction de CFAO, une filiale d’un groupe japonais, Toyota Tshusho.

Lire la suite

Les salariés de Kem One en grève

Lyon Mag, 10 décembre 2013 :

Les salariés de l’usine Kem One de St Fons sont en grève. Le mouvement a été voté mardi matin lors d’une assemblée générale. Les grévistes vont occuper l’usine, continuer à produire, mais vont stopper les expéditions.

Les syndicats comptent ainsi mettre la pression alors qu’une audience doit avoir lieu jeudi devant le tribunal de commerce de Lyon pour désigner un éventuel repreneur. Deux offres de reprises ont été déposées. Kem One est placé en redressement judiciaire depuis mars dernier.

Nantes : Des manifestants dénoncent les emplois précaires à la Ville

Ce midi, une cinquantaine de manifestants devant les grilles de la mairie de Nantes pour dénoncer les emplois précaires à la Ville.
P1D2445978G_px_640_

Les manifestants répondaient à l’appel de la CGT qui réclame la titularisation des emplois précaires. L’organisation syndicale estime que la ville de Nantes en emploie trop : auxiliaires, contractuels, employés du périscolaire, contrats jeunes sont concernés.

Depuis octobre, la CGT accueille, chaque lundi devant la mairie, tous les précaires qui désirent parler de leur situation. Ils soulignent qu’ils manifesteront « le temps qu’il faudra ».

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-nantes-des-manifestants-denoncent-les-emplois-precaires-a-la-ville_fil-2445978_actu.Htm