Archives quotidiennes : 09/12/2013

Indre-et-Loire – Piquet de grève ce matin à l’usine de rillettes Grand’Vallée

Ce matin dès l’embauche, à 4 h, tous les salariés du secteur production de l’usine Grand’Vallée, à Villedômer, ont monté un piquet de grève. Ils protestent contre les conditions de licenciement de 9 salariés.

La grève à l'usine Grand'Vallée doit se poursuivre toute la journée, au moins.

La grève à l’usine Grand’Vallée doit se poursuivre toute la journée, au moins.

Les petits pots de rillettes qui sortent de cette usine située à Villedômer, près de Château-Renault, sont largement connus et distribués dans toute la grande région : les 49 salariés de Grand’Vallée traversent pourtant une période bien difficile. 9 salariés ont en effet été convoqués mercredi dernier à un entretien préalable à licenciement pour motif économique. C’est pour protester contre les conditions de ces licenciements qu’un piquet de grève a été monté dès l’embauche, ce matin. Tous les salariés du secteur production étaient présents, soit près de 40 personnes. Ils ont fait brûler des palettes, et les nombreux automobilistes qui circulaient devant l’usine située en bordure du RD 910 de bon matin ont pu apercevoir leur manifestation. Certains ont klaxonné pour manifester leur sympathie.  Lire la suite

Togo : Notsè : Une manifestation d’élèves réprimée par les forces de sécurité

Malgré la trêve décrétée par l’Union des Syndicats de l’Education du Togo (USET), les élèves manifestent ce lundi dans la ville de Notsè (80 km au nord de Lomé).

MANIF ENFANT TOGO dec 2013
Les cours sont perturbés depuis la rentrée scolaire, particulièrement dans le secteur public. Un bras de fer oppose les syndicats au gouvernement à propos de la revendication de certaines primes. Les deux dernières semaines ont été marquées par la prise d’assaut des rues par les élèves. Ces derniers réclament ainsi le retour de leurs enseignants dans les classes et le rattrapage des cours considérés comme faits pendant la période de grève. Lire la suite

Fonctionnaires : manifestation, mardi à midi, devant la préfecture du Mans

6a00e54edb35dd8833019b01ae025c970b

Quatre organisations syndicales de la fonction publique, CFDT, CGT, FSU et Unsa, dénoncent « la situation de plus en plus dégradée du pouvoir d’achat des fonctionnaires ». 

Elles appellent les agents des trois versants de la Fonction publique (hospitalière, territoriale et d’État) de la Sarthe à se mobiliser, ce mardi 10 décembre, et à se rassembler à 12 h devant la préfecture du Mans.

http://www.ouest-france.fr/fonctionnaires-manifestation-mardi-midi-devant-la-prefecture-du-mans-1776511

Ligne Rouen-Dieppe : manifestation pour le dernier départ du Intercités !

Une manifestation a lieu à la gare SNCF de Dieppe dimanche 8 décembre 2013. Ce, à l’occasion du départ du dernier train Intercités, devant être supprimé. 

Les mécontents se sont rassemblés sur les quais, à la gare de Dieppe, dimanche 8 décembre 2013.

Les mécontents se sont rassemblés sur les quais, à la gare de Dieppe, dimanche 8 décembre 2013.

Ils ne veulent pas de la suppression annoncée des cinq trains Intercités reliant Dieppe à Paris et ils l’ont fait savoir, dimanche 8 décembre 2013. Aux alentours de 15h, usagers et élus, de même que syndicalistes, se sont rassemblés à la gare SNCF de Dieppe, à l’occasion du départ de ce dernier train, devant être rayé des liaisons ferroviaires, dès le 15 décembre, et pour lequel beaucoup de discussions ont été engagées. Lire la suite

Images de la manifestation des chômeurs

Quelques photos de la manif des chômeurs à Paris le 7 décembre 2013 (voir d’autres photos et le tract distribué par les militants de l’Initiative Communiste-Ouvrière) :

Départ de Stalingrad :

100_9236

100_9238

Lire la suite

Grève du personnel de restauration des trains Eurostar

Belga, 9/12/2013 :

L’ensemble du personnel des sociétés Momentum, Chef Express et Lounge Services, sous-traitants d’Eurostar basés à Bruxelles et à Paris, en charge notamment du ravitaillement, de la restauration et de l’accueil des passagers dans l’espace Lounge, ont débrayé ce lundi afin de protester, entre autres, contre le manque d’effectifs à bord des trains internationaux.

« Pendant de nombreuses années, nous avons toujours écouté, dialogué et essayé de trouver des solutions pour le bien-être des passagers. Mais rien ne s’améliore, bien au contraire », dénonce dans un tract le front commun syndical (CSC-FGTB) en pointant les coupes effectuées dans le budget ou encore les suppressions de renforts. « Changer des CDD en CDI n’augmente pas les effectifs », poursuivent les syndicats qui regrettent par ailleurs « l’absence de dialogue social ». « Nous protestons contre cette politique de baisse des coûts qui entraîne une inquiétante dégradation de nos conditions de travail et une baisse de la qualité du service que nous offrons », ajoutent-ils dans un communiqué qui est distribué ce lundi aux passagers. « Nous dénonçons également le manque de matériel et le manque de reconnaissance de la part d’Eurostar », souligne de son côté Fabrice Pietrons, délégué CSC. « La grève de ce lundi est un premier avertissement. Suivant l’attitude de la direction, il n’est pas exclu que d’autres actions soient organisées » dans les semaines à venir, prévient-il. Quoi qu’il en soit, le mouvement aura des conséquences sur le service et la restauration à bord des Eurostar, qui « seront fortement perturbés, voir annulés ».