Grève à l’usine Rhenalu Constellium de Neuf-Brisach

Le Républicain Lorrain, 7 décembre 2013 :

La plupart des ouvriers du site de Rhenalu Constellium à Neuf-Brisach (Haut-Rhin), qui emploie près de 1 400 personnes dans la transformation de l’aluminium, étaient en arrêt de travail pour le troisième jour consécutif hier.

Ils protestent contre une proposition de revalorisation salariale jugée trop faible de la part de la direction de Constellium France, qui comprend, outre le site de Neuf-Brisach, un site à Issoire (Puy-de-Dôme) et un autre à Paris.

Depuis mardi, les arrêts de travail successifs à l’appel d’une intersyndicale (CGT-CFDT-FO) ont été votés à une très large majorité par les membres des différentes équipes qui se succèdent dans les ateliers de production. Patrick Reinbold, délégué syndical CFDT a déploré que la direction, « intransigeante », ait refusé depuis mercredi de revoir ses propositions à la hausse. Selon lui, la direction a notamment proposé une augmentation générale de 1,3 % des salaires, avec un plancher à 35 euros. La proposition est jugée trop faible par les syndicats, alors que « la société a des résultats en nette amélioration ». La direction du site alsacien n’était pas joignable hier en fin d’après-midi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s