Archives quotidiennes : 07/12/2013

Des centaines de personnes défilent pour l’égalité et contre le racisme à Paris

Entre 1 150 et 2 000 personnes ont appelé à « poursuivre le combat » de Nelson Mandela dans les rues de la capitale.

Une manifestation pour l'égalité et contre le racisme a eu lieu à Paris avec une pensée pour Mandela.

Une manifestation pour l’égalité et contre le racisme a eu lieu à Paris avec une pensée pour Mandela.

Quelque 1 150 personnes, selon la police, 2 000 selon les organisateurs, ont défilé samedi à Paris pour l’égalité des droits et contre le racisme, et pour « poursuivre le combat » de Nelson Mandela, deux jours après sa mort. Sous une grande pancarte « Merci Nelson Mandela », les manifestants ont marché à l’appel du monde associatif et de plusieurs partis politiques d’extrême gauche, avec diverses revendications comme la régularisation des sans-papiers, le vote des étrangers ou l’arrêt des contrôles de police au faciès.

Plusieurs d’entre eux portaient autour du cou des pancartes avec le portrait de l’ancien président sud-africain ou brandissaient des citations du héros de la lutte anti-apartheid, décédé jeudi. « J’estime qu’il faut en France chaque jour lutter contre le racisme et les discriminations. Mandela est mort mais la lutte doit se poursuivre », a déclaré Patrick Sanguinetti, qui se dit militant contre « toutes les formes de discriminations ».diverses revendications comme la régularisation des sans-papiers, le vote des étrangers ou l’arrêt des contrôles de police au faciès. 

Lire la suite

Roubaix: la grève du personnel infirmier des urgences s’amplifie

Le préavis de grève du personnel infirmier des urgences courait jusqu’au 10 décembre. Un nouveau a été déposé, jusqu’au 26 décembre, et il couvre cette fois-ci tout le personnel du centre hospitalier. C’est la conséquence de l’absence d’avancée dans le conflit qui touche les urgences depuis une semaine et demie à l’hôpital Victor-Provo.

La grève du personnel infirmier des urgences va s’élargir à l’ensemble des agents de l’hôpital.

La grève du personnel infirmier des urgences va s’élargir à l’ensemble des agents de l’hôpital.

« Suite à nos demandes, la direction a bien voulu entrouvrir sa porte », observe Denis Leroy, le délégué FO au centre hospitalier. Une rencontre a ainsi eu lieu hier avec la direction des ressources humaines (la directrice, Marie-Christine Paul, étant absente) et le nouveau coordinateur général des soins. Une délégation de quatre personnels infirmiers y participait. « La discussion a été stérile ; elle s’est cantonnée à de l’organisationnel, déplore Denis Leroy. Que l’on parle de l’organisation avec les cadres, les aides soignants, les infirmiers et les médecins, d’accord. Mais il ne fallait pas parler que de cela ! On sent de toute évidence que le coordinateur des soins, qui a débarqué récemment de l’ARS (agence régionale de santé), est à la botte de la direction. Il ne veut rien lâcher sur les embauches. » Lire la suite

CHARLEVILLE-MEZIERES. Les salariés de Lidl en grève

CHARLEVILLE-MEZIERES (08). En grève, cinq des huit Lidl des Ardennes étaient fermés hier dont celui de la Ronde Couture.

Les salariés ardennais hier matin devant le Lidl de la Ronde Couture.

Les salariés ardennais hier matin devant le Lidl de la Ronde Couture.

Hier, sur les huit magasins Lidl des Ardennes, cinq étaient fermés : Vouziers, Bogny-sur-Meuse, Revin, Givet et un de Charleville-Mézières. Les salariés ont suivi le mouvement départemental initié par la CGT en se rassemblant devant le magasin de la Ronde Couture.

« Depuis le rachat il y a un an et demi, les conditions de travail se détériorent de plus en plus », constate Thierry Chantrenne, délégué syndical et directeur du magasin de la Ronde Couture. Personnel non remplacé lors des congés ou maladie, productivité de plus en plus importante, suppression de la prime de participation… Les motifs de mécontentements sont nombreux, sans compter les doutes sur la pérennité des magasins. « Givet est menacé de fermeture mais on ne nous en parle pas », affirme Lysiane Da Silva, responsable du supermarché Givetois. Lire la suite

Marseille : RTM, grève maintenue, les piquets pourraient être levés dimanche

Hier, vendredi, la justice a ordonné l’expulsion des grévistes qui bloquent les dépôts de la Régie des Transports Marseillais depuis six jours. Des grévistes qui réclament notamment des augmentations de salaire et dénoncent la perte d’acquis sociaux.  

Blocage d'un dépôt de la RTM à Marseille

Blocage d’un dépôt de la RTM à Marseille

Depuis lundi dernier, les chauffeurs de la RTM en grève bloquent les dépôts de bus du centre ville. Résultat pratiquement aucun bus ne circule depuis le début de la semaine. 
Jeudi dernier la direction de la RTM a déposé un référé pour réclamer la levée des blocages . Vendredi, 6 décembre, le tribunal a estimé que la mise en place de barrages humains constitue une entrave à la liberté du travail. Lire la suite

Poursuite de la grève à la COVED

Le mouvement de protestation des salariés de l’entreprise va certainement se poursuivre lundi. Le ramassage des ordures dans plusieurs communes de la Pévèle, dont Templeuve, devrait être à nouveau perturbé.

52042964_B971565554Z.1_20131207181527_000_GFC1KE3G5.1-0 (1)

En grève depuis mardi, les salariés de la COVED, l’entreprise en charge de la collecte des déchets dans le Valenciennois, le Douaisis et le bassin d’Hénin-Carvin, ne baissent pas la garde, motivés par l’échec (partiel) des négociations entre l’intersyndicale CGT-CFTC et la direction, vendredi après-midi à Flers-en-Escrebieux. Si « 90 % des demandes opérationnelles ont été validées », selon Claude Fournel, le directeur de la COVED pour le Nord, la Normandie et l’Île de France, « il y a deux points bloquants, sur lesquels les organisations syndicales n’ont pas accepté de négocier ». Il s’agit de l’évolution des coefficients d’ancienneté et de la prime qualité de service. Or d’après Claude Fournel, « ces deux points relèvent de la convention collective ». Ainsi, à propos des coefficients, il affirme : « il n’est pas de notre autorité de changer unilatéralement les choses ». Le sujet, aurait pu, assure-t-il, être mis à l’ordre du jour de la commission sociale du SNAD (Syndicat national des activités du déchet) ce lundi à Paris. Lire la suite

Manifestation à Paris « contre le chômage et la précarité »

Manifestation à Paris « contre le chômage et la précarité »

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi à Paris « contre le chômage et la précarité ».

Les participants (4.000 selon les organisateurs, 500 selon la police) étaient réunis à l’appel de quatre organisations de chômeurs et précaires (AC, Apeis, CGT Chômeurs et MNCP). Ils ont défilé de la Place Stalingrad, dans le Xe arrondissement, à la place de Clichy (XVIIIe).

Sur les banderoles, on pouvait lire « Pour l’emploi, contre le chômage et la précarité », ou encore « interdiction des licenciements ». Nombre de manifestants avaient sur leurs vestes des autocollants disant « Hollande, l’autre pays du chômage ». Lire la suite

Paris. Manifestation des chômeurs et précaires en photos

RAS-LE-BOL DU CHÔMAGE, DE LA MISÈRE ET DES LICENCIEMENTS !

Par l’Initiative Communiste Ouvrière sur place :

1016827_10201924904398138_131784743_n

1470132_10201924839956527_1999395979_n

1475899_10201924829876275_306711563_n Lire la suite

Ras-le-bol du chômage, de la misère et des licenciements !

Tract de l‘Initiative Communiste-Ouvrière à l’occasion de la manifestation des chômeurs et précaires du 7 décembre 2013 :

Ras-le-bol du chômage, de la misère et des licenciements !

Que les derniers chiffres annoncés par Hollande (une baisse ridicule de 19.900 chômeurs de catégorie A en octobre) soit vrai ou pas n’y change rien. Le nombre de chômeuses et de chômeurs explosent (plus de 5 millions si on prend toutes les catégories), pas un jour sans que l’on apprenne un nouveau plan de licenciements, une nouvelle fermeture d’usine ou des suppressions de postes. Et surtout, que l’on soit privé d’emploi, salarié ou retraité, nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus pouvoir joindre les deux bouts. 14% de la population en France vit en dessous du seuil du pauvreté, dans la plupart des villes du pays, des familles avec enfants sont condamnés à vivre dans la rue, de Paris à Marseille, on voit réapparaître à nouveau de véritables bidonvilles, et comme chaque année, les Restos du Coeur sont submergés de demandes !

Voilà la France de ce début de XXIème siècle pour les ouvriers, les employés, les chômeurs et les retraités. C’est aussi dans ce même pays qu’on apprenait en juillet que les 500 plus grosses fortunes avaient vu leurs revenus augmenter de 25% en un an ! C’est dans ce même pays que PSA, qui vient d’imposer un plan anti-social aux ouvriers, a mis de côté 70 millions d’euros pour les retraites des six principaux dirigeants du groupe… soit l’équivalent d’une prime de 1.200 euros pour chacun des 60.000 salariés du groupe ! Alors qu’on s’appauvrit, alors qu’on subit chômage, licenciements, austérité et baisses de salaires, les plus riches, eux, continuent de s’empiffrer !

Lire la suite

20e jour de grève à Citroën Réunion

Témoignages, 7 décembre 2013 :

C’est désormais la plus longue grève de l’année à La Réunion. Hier. Les travailleurs en grève ont organisé une opération escargot et distribué des tracts. La journée de lundi sera décisive.

« Lundi ce sera déterminant, s’il n’y a pas de déblocage lundi, alors chacun prendra ses responsabilités » . Ces propos tenus en substance par Éric Dorval, délégué syndical à Citroën au Port.

Lire la suite

Grève à l’usine Rhenalu Constellium de Neuf-Brisach

Le Républicain Lorrain, 7 décembre 2013 :

La plupart des ouvriers du site de Rhenalu Constellium à Neuf-Brisach (Haut-Rhin), qui emploie près de 1 400 personnes dans la transformation de l’aluminium, étaient en arrêt de travail pour le troisième jour consécutif hier.

Ils protestent contre une proposition de revalorisation salariale jugée trop faible de la part de la direction de Constellium France, qui comprend, outre le site de Neuf-Brisach, un site à Issoire (Puy-de-Dôme) et un autre à Paris.

Lire la suite