Nantes : Quatrième jour de blocage de l’incinérateur d’Alcea

Ouest France, 6 décembre 2013 :

On est passé tout près d’un accord sur le site de traitement des déchets, bloqué depuis mardi. Le refus de la direction de payer les jours de grève relance le conflit.

Au troisième jour

La vingtaine de grévistes du site d’incinération et de tri des déchets de la Prairie-de-Mauves ont accentué le blocus de l’usine, hier. Cristallisé sur des problèmes de management et des conditions de travail précaires en terme de sécurité, le conflit était tout près de se dénouer au troisième jour du mouvement.

La négociation, entreprise en fin de matinée avec la direction, débouchait sur un accord. Dans l’après-midi, derrière l’écran de fumée se dégageant des pneus enflammés aux portes de l’usine, les propositions de la direction étaient discutées. « Elle s’engage à faire circuler l’information au sein du service et à faire appel à un cabinet externe pour garantir cet engagement, expliquait un délégué CGT. On nous promet également une meilleure écoute et une participation à des réunions sur la maintenance et les travaux… »

Le grain de sable

Un seul point a fait basculer la négociation en fin de journée : le paiement des jours de grève réclamés au nom de « la responsabilité de l’entreprise dans le conflit ».

La direction du groupe Séché Environnement a opposé un niet catégorique. « La porte du dialogue reste ouverte sur tous les points de l’accord, sauf sur les jours de grève », confirmait hier soir, le service communication de Séché.

La CGT parle de « bras de fer ». Les grévistes ont reconduit dans la foulée, le blocus de l’usine aujourd’hui à l’arrêt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s