Journée de grève générale en Guadeloupe

DOM Actu, 5 décembre 2013 :

Neuf organisations syndicales appellent à la grève pour dénoncer « une situation socio-économique catastrophique ». La CTU et la CFTC Collectivités Territoriales ne participent pas à la mobilisation.

Les travailleurs de la CFTC, la CGTG, FO, la FSU, le SPEG, SUDPTTGWA, Solidarité Finances Publiques, l’UGTG et l’UNSA sont donc appelés à descendre dans la rue.

Le RDV est fixé ce matin à 9h devant la mairie de Pointe-à-Pitre.

Au centre de la mobilisation :

– la répression patronale et judiciaire

– les licenciements

– le démantèlement de services publics

– l’augmentation des taxes et impôts, précarité et pauvreté

– le respect de l’accord Bino

– l’augmentation des salaires

– la revalorisation des minimas sociaux

– le respect des conventions collectives.

Le 5 décembre n’a pas été choisi au hasard : le 5 décembre 2008, ils avaient entamé les discussions qui avaient mené aux 44 jours de grève de 2009.

AFP, 4 décembre 2013 :

Une dizaine d’organisations syndicales dénonce le «chômage de masse, (la) précarité, (les) licenciements en cascade, (la) remise en cause des droits sociaux, (et la) répression antisyndicale».
Une dizaine d’organisations syndicales, parmi lesquelles les deux principaux syndicats de la Guadeloupe l’UGTG et la CGTG, ont lancé mercredi un mot d’ordre de grève générale pour jeudi.
Les organisations syndicales ont appelé les «travailleurs et peuple de Guadeloupe» à «se rebeller en refusant d’accepter le mépris, le déshonneur, la soumission et le mensonge» et en «exigeant l’arrêt des licenciements, des salaires décents et l’application de toutes les dispositions de l’accord Bino», signé après la crise sociale de 2009.

«Le changement promis par Hollande et Lurel n’est pas au rendez-vous : chômage de masse, précarité, licenciements en cascade, remise en cause des droits sociaux, répression antisyndicale sont le lot quotidien de milliers de travailleurs», affirment les syndicats dans un texte d’appel à la grève.

Outre l’UGTG et la CGTG, les fédérations locales de FO, CFTC, FSU, UNSA et Solidaires appellent à ce mouvement de grève générale.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s