Lidl: «Le mouvement de grève le plus suivi depuis dix ans»

20 Minutes, 2 décembre 2013 :

Selon les syndicats, près de 3.000 salariés de l’enseigne ont débrayé en France ce lundi. Les principales revendications portent sur les conditions de travail.

Les clients du magasin Lidl de Hoenheim (Bas-Rhin) ont trouvé portes closes, ce lundi matin. Celui de Lampertheim (Bas-Rhin) a ouvert a minima avec des salariés grévistes faisant le pied de grue devant. La succursale de Hautepierre (Bas-Rhin), elle, n’a pas été touchée car la direction a pris de court les manifestants. «On est 20 à 25 % de grévistes», indique Mohammed Lamine Sylla, délégué syndical Unsa du Bas-Rhin.

Les revendications des grévistes sont nombreuses mais la plupart pointent «les mauvaises conditions de travail. On est sous pression, lance Soumia, salariée Lidl depuis un an. On nous demande plus sans disposer de plus de personnel et ce qu’on fait n’est jamais bien.» Chez Lidl depuis six ans, Stéphanie poursuit. «Les salariés malades ne sont pas remplacés. Cet été, à Hoenheim, on s’est retrouvés en demi-équipe. A sept au lieu de seize. Pour eux, on est trop nombreux dans les magasins et pas assez productifs.»

Un mouvement «illimité»

La polyvalence est de mise pour les caissières de Lidl, elles doivent être capables également de «décharger les palettes, mettre en rayon et nettoyer, souligne Mohammed Lamine Sylla. Le rythme de travail devient infernal. Il y a de nombreux arrêts maladie, d’abandons de poste et un nombre très élevé de ruptures conventionnelles.» Des deux réunions avec la direction pour soulever ces problèmes, «une seule réponse: un chèque de 100 euros de bon d’achat chez Lidl», regrette le représentant syndical qui souhaite «une augmentation de salaire de 3% et une baisse de la productivité en magasin». Le mouvement se dit «illimité tant qu’il n’y aura pas un dialogue franc», annonce Mohammed Lamine Sylla qui précise que la grève pourrait se poursuivre sous diverses formes.

Forte mobilisation nationale

Au niveau national, la grève été plus soutenue. «C’est le mouvement social le plus suivi depuis 10 ans», indique Tami Lahouari, délégué syndical central Unsa. En chiffres ça donne «environ 3.000 grévistes sur 15 directions régionales Lidl» et deux entrepôts bloqués. Mohamed Lamine Sylla égrène les directions régionales – administration et entrepôt soit près de 150 personnes – bloquées: «Montceau, Tours, Nantes, Pontcharra, Lunel. A Bordeaux, elle a débrayé.» A Lyon et à Guingamp, outre la direction régionale, les magasins étaient fermés. Soit respectivement une soixantaine pour Lyon et une vingtaine pour Guingamp.

Publicités

Une réponse à “Lidl: «Le mouvement de grève le plus suivi depuis dix ans»

  1. aubert lucien

    l’exploitation version LIDL qui en plus fiche ses salariés (Allemagne) et précarise ses emplois, la lutte de toutes ses travailleuses démontre l’objectif premier du patron ( économiser sur les salaires, les emplois, le code du travail) pour arnaquer les clients, voler les ouvrières et servir les actionnaires.
    la grève est la force des travailleurs, luttez toujours.
    lucien

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s