Archives quotidiennes : 02/12/2013

Contre la fermeture de leur usine à Longvic, ils manifestent… en Pologne

France 24, 2 décembre 2013 :

Des ouvriers de l’usine dijonnaise de l’équipementier automobile américain TRW ont passé trois jours sur les sites polonais du groupe où une partie de leur activité a été délocalisée. Une manière inédite de protester contre la fermeture de l’usine.

Ils sont rentrés de Pologne samedi 30 novembre. “Satisfaits”, résume Christophe Depierre, délégué CGT et membre de l’intersyndicale de l’usine de l’équipementier automobile américain TRW de Longvic, contacté par FRANCE 24. Mais qu’on ne s’y trompe pas : pour lui et la quarantaine de salariés du site en péril de l’agglomération de Dijon, ce déplacement n’avait rien de vacancier. Ils sont allés à la rencontre des ouvriers polonais de TRW, où une partie de la charge de travail du site de Longvic a été délocalisée. C’est la première fois, en Europe, que des salariés d’une usine menacée de fermeture manifestent leur colère devant les locaux des sites appelés à reprendre leur activité.

Lire la suite

Guinée : Manifestation des femmes dans la cité minière de Fria

Afriquinfos, 2 décembre 2013 :

Les femmes ont pris les rues de la cité minière de Fria tôt ce lundi, pour protester contre l’arrêt des activités de l’usine d’alumine de Friguia, propriété du géant minier russe Rusal, a-t-on appris de sources concordantes.

Cette manifestation survient après la visite d’une délégation gouvernementale conduite par le ministre des Droits de l’Homme Kalifa Gassama Diaby, qui était allé sensibiliser les populations de Fria dont le sort est très affecté depuis l’arrêt de l’usine le 4 avril 2012.

Les populations végéteraient dans la misère, vu que les activités de cette ville tournaient autour de l’usine.

Lire la suite

Egypte : Grève à l’usine de fer et d’acier à Helwan

Des milliers d’ouvriers de l’usine égyptienne de fer et d’acier à Helwan, au sud du Caire, se sont mis en grève lundi.

Les travailleurs protestent par des sit-in depuis le 26 novembre pour revendiquer le paiement d’une prime auprès de la compagnie des industries métallurgiques.  Ce lundi 2 décembre, le travail avait cessé dans les ateliers et sur les lignes de production. Selon Ibrahim Mostafa, un ouvrier de l’usine, les travailleurs ont aussi scellé les portes de la compagnie. Lire la suite

Les salariés de Socotec Besançon en grève

France Bleue, 2 décembre 2013 :

Une quinzaine de salariés ont manifesté lundi matin devant l’agence Socotec, esplanade du colonnel Maurin à Planoise.

Les employés du groupe spécialisé dans le contrôle des équipements techniques étaient en grève.

La société emploie 4000 salariés en France dont une cinquantaine en Franche Comté sur les sites de Besançon, Belfort et Lons Le Saunier.

Lire la suite

Lidl: «Le mouvement de grève le plus suivi depuis dix ans»

20 Minutes, 2 décembre 2013 :

Selon les syndicats, près de 3.000 salariés de l’enseigne ont débrayé en France ce lundi. Les principales revendications portent sur les conditions de travail.

Les clients du magasin Lidl de Hoenheim (Bas-Rhin) ont trouvé portes closes, ce lundi matin. Celui de Lampertheim (Bas-Rhin) a ouvert a minima avec des salariés grévistes faisant le pied de grue devant. La succursale de Hautepierre (Bas-Rhin), elle, n’a pas été touchée car la direction a pris de court les manifestants. «On est 20 à 25 % de grévistes», indique Mohammed Lamine Sylla, délégué syndical Unsa du Bas-Rhin.

Lire la suite

Depalor à Phalsbourg : l’usine ne renaîtra pas de ses cendres

La nouvelle a de quoi assommer le personnel : l’usine Depalor de Phalsbourg, ravagée par un incendie en  juillet 2013 ne sera pas reconstruite. Ainsi en a décidé le groupe Krono. Près de 300 emplois directs et indirects sont concernés.

depalor

L’annonce a été officialisée ce lundi 2 décembre 2013, l‘usine Depalor de Phalsbourg ne sera pas reconstruite. L’entreprise spécialisée dans la fabrication de panneaux de particules bois avait été totalement détruite par un incendie dans la nuit du 22 au 23 juillet 2013. Dès le lendemain du drame, les 142 salariés se s’étaient montrés pourtant optimistes car personne n’envisageait alors une disparition définitive du site mosellan.  Lire la suite

La police fait usage de la force pour évacuer les Roms du 71 quai Perrache

roms-71-actu21

Ils sont une cinquantaine, adultes, enfants et nourrissons, à vivre depuis deux mois au sein de l’immeuble du 71 quai Perrache dans le 2e arrondissement.

Leur expulsion a été confirmée il y a plusieurs jours par le préfet du Rhône, Jean-François Carenco.

Lire la suite