Strasbourg. Une manifestation pour la défense des personnes au RSA

Une cinquantaine de bénéficiaires du RSA ont demandé que cesse le dénigrement dont ils estiment faire l’objet de la part du conseil général du Bas-Rhin.

les-beneficiaires-du-rsa-souhaitent-que-l-on-preserve-la-confidentialite-de-leur-situation-photo-thierry-gachon

À l’appel du Mouvement national des chômeurs et des précaires d’Alsace et de l’Association bas-rhinoise des chômeurs et demandeurs d’emploi (ABCDE), des manifestants – une soixantaine selon les organisateurs, une quarantaine selon la police – des deux départements alsaciens se sont rassemblés, hier matin à Strasbourg, devant le conseil général du Bas-Rhin.

Ils entendaient ainsi protester contre « les amalgames faits entre les fraudes, les erreurs administratives et les oublis involontaires. Les bénéficiaires du RSA ont l’impression d’être stigmatisés : il n’y a pas plus de fraudeurs parmi eux que dans le reste de la population », fustige le fondateur de l’ABCDE, Marc Desplats. Il exige également que « la confidentialité soit respectée afin qu’on ne divulgue pas aux maires les listes des bénéficiaires du RSA, ce qui est illégal ». Il demande aussi que l’on respecte le secret professionnel des travailleurs sociaux qui s’occupent de leur dossier.

Le conseil général du Bas-Rhin a en effet mandaté des agents pour rencontrer les maires, « non pas pour contrôler les bénéficiaires du RSA, mais pour tenter de trouver des solutions à leur problème d’emploi, parce que les maires connaissent davantage leurs administrés, connaissent mieux les besoins en main-d’œuvre des entreprises de leur secteur », se défend Frédéric Bierry, conseiller général en charge des solidarités. L’élu a reçu une délégation d’une dizaine de personnes pour rassurer les bénéficiaires du RSA : « Nous ne les stigmatisons pas », insiste-t-il. Il a écouté leurs revendications mais a aussi indiqué qu’il était normal que les collectivités se soucient de la bonne utilisation de l’argent public : « La fraude sociale est le cancer de la solidarité », leur a-t-il indiqué, ajoutant que « 80 % des bénéficiaires du RSA se sont inscrits dans une démarche constructive de recherche d’un emploi ».

http://www.lalsace.fr/bas-rhin/2013/11/30/une-manifestation-pour-la-defense-des-personnes-au-rsa

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s