Manifestation à Lyon de salariés de SITL (ex-Fagor) pour l’emploi

Lyon 1ere, 29 novembre 2013 :

Environ 300 personnes, dont une majorité de salariés de la société SITL, ex-usine du groupe FagorBrandt, ainsi que des employés de Bosch, Nexans, Canon, et même des étudiants, ont manifesté vendredi dans Lyon pour la sauvegarde des emplois.

29/11/13 - Une manifestation entre Bellecour et la Préfecture

29/11/13 – Une manifestation entre Bellecour et la Préfecture

Peu avant le début du défilé, un délégué syndical SUD et secrétaire du CE à la Société d’Innovation et de Technologie (SITL), a rappelé la menace d’un dépôt de bilan pesant sur l’usine, dont une partie de la production est interrompue depuis le 14 octobre.

Un CE extraordinaire sera organisé lundi matin chez SITL, « où l’on craint le pire », a-t-il ajouté.

A l’appel de plusieurs syndicats (CGT, FO, CFE-CGC, SUD…) ces salariés brandissaient des pancartes jaunes proclamant « Pour le maintien des salaires » et « SITL doit vivre ». Des salariés de Bosch et Canon étaient présents, pour dénoncer des plans de suppressions de postes notamment.

Le cortège s’est dirigé vers la préfecture où une délégation devrait être reçue.

La SITL a été créée en avril 2011 par l’industriel Pierre Millet. Il avait racheté l’usine au groupe FagorBrandt, branche française de Fagor Electrodomesticos, pour la réindustrialiser et développer de nouvelles activités – notamment la production de véhicules utilitaires 100% électriques- afin de remplacer progressivement la fabrication des lave-linge.

Lors de la vente, pour permettre le maintien des emplois (564 à l’époque) et le démarrage des nouvelles activités, Fagor s’était engagé à maintenir la fabrication de lave-linge chez SITL (520.000 exemplaires au total) jusqu’à mars 2015 et à financer des formations pour les salariés afin de faciliter leur reconversion.

Selon la CGT, la fabrication des nouveaux produits – véhicules utilitaires, vélos et scooters électriques, mais aussi filtres d’assainissement – est insuffisante pour garantir l’avenir de l’entreprise. Ils ne représentent aujourd’hui que 7% du chiffre d’affaires, le reste dépendant toujours de FagorBrandt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s