Grève à l’hôpital d’Auxonne : la colère s’attise

Le Bien Public, 27 novembre 2013 :

Un conflit qui dure depuis plus de deux mois, une pétition en ligne, une plainte déposée. Rien ne va plus à l’hôpital d’Auxonne.

Soixante-quinze jours après le début de la grève au centre hospitalier d’Auxonne, le mouvement continue. Et s’amplifie. Alors que quelques jours après le début de la grève, la direction assurait, dans nos colonnes, vouloir « privilégier l’échange avec le personnel », tout porte à croire que les négociations sont encore loin d’aboutir.

« On va aller plus loin »

À la fin du mois d’octobre, le syndicat CGT Action sociale et santé rencontre le directeur de l’Agence régionale de la santé (ARS). « Il nous a compris », affirme Martine Delion, ancienne salariée du centre hospitalier et représentante de l’Union santé départementale et de l’Union locale CGT Action sociale et santé.

Un mois plus tard, mercredi dernier, le syndicat organisait une assemblée générale. Cette dernière s’est soldée par la reconduction de la grève, « à la demande des salariés ». Mais cette fois, les revendications ne sont plus les mêmes. « On va aller plus loin », lance Martine Delion. « Nous demandons le départ de la direction. Mais pas dans un autre établissement, nous ne voulons pas que d’autres agents subissent ce que les agents auxonnais ont subi », poursuit-elle.

Fin octobre, le syndicat allait jusqu’à déposer une plainte au tribunal pénal pour « harcèlement moral et discrimination syndicale ». Suite à cela, la procureure a ordonné une « enquête préliminaire », indique Martine Delion.

Un nouveau point avec l’ARS en 2014

Depuis le 15 septembre, le syndicat CGT exige une amélioration des conditions de travail. Cela fait plus de deux mois que des banderoles sont dressées sur les barrières de l’établissement. Mais, au centre hospitalier, difficile de savoir combien de salariés répondent à cette grève. Les agents, qui s’auto-assignaient au début du mouvement social, sont à présent assignés par la direction.

Par ailleurs, le syndicat CGT a saisi la chambre régionale des comptes afin d’épingler le budget du centre hospitalier. « Le budget général et celui de l’Ehpad sont en déficit à hauteur de 600 000 € », déclare la représentante syndicale. Le syndicat CGT regrette également ne pas avoir accès aux échéanciers tracés par la direction. « Ni le directeur du CHU ni le syndicat n’ont vu cet échéancier », ajoute-t-elle. Si, la direction ne souhaite pas s’exprimer. l’ARS confirme avoir rencontré les représentants syndicaux et les cadres, au cours du mois d’octobre. « On est attentif à la concertation entre le personnel et la direction. Un nouveau point aura lieu en début d’année 2014 », précise-t-on.

Pour le syndicat, la situation est encore loin d’être « satisfaisante ». Les banderoles ne devraient donc pas être décrochées de sitôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s