Archives quotidiennes : 27/11/2013

Tunisie : Plus de 95% de grèvistes dans la santé

RFI, 27 novembre 2013 :

Le taux de participation à la grève du personnel de la santé a dépassé les 95% dans tous les établissements et structures relevant du ministère de la santé à travers le pays », a déclaré mercredi Zouheir Nasri, secrétaire général de la fédération générale de la santé relevant de l’Union générale tunisienne du travail à l’agence TAP.

« Réunie au cours de la semaine dernière, la commission administrative nationale a décidé d’observer une grève générale d’un jour en signe de protestation contre la non application des accords conclus depuis 2012 entre le syndicat et le ministère de la santé », a-t-il précisé lors de sa participation à un rassemblement organisé par les agents de la santé à la Place Mohamed Ali à Tunis.

Lire la suite

Publicités

Le Creusot : Série de débrayages chez Industeel

Le Journal de Saône-et-Loire, 27 novembre 2013 :

Depuis ce mardi à l’appel de la CGT, les ouvriers des différents ateliers d’Industeel Creusot ont décidé d’entamer une série de débrayages. Un mouvement de grève qui s’effectue par équipes de travail, à 9 heures puis à 17 heures. Ce mardi matin, c’est l’atelier tôlerie qui a ainsi sorti la bannière du syndicat CGT devant le poste de garde de l’usine afin de faire valoir ses revendications, à la fois salariales et en termes d’embauches.

Cette action menée au niveau d’Industeel France fait suite à une lettre ouverte transmise au Pdg de l’entreprise lors du CE du 21 novembre. Par cette lettre, le syndicat demandait l’avancement à fin novembre des négociations annuelles obligatoires (NAO), qui ont habituellement lieu en février-mars.

Lire la suite

Importante manifestation à Gafsa

AFP, 27 novembre 2013 :

Plusieurs milliers de personnes manifestaient mercredi à l’occasion d’une grève générale à Gafsa, dans le centre de la Tunisie, et de brefs heurts ont opposé quelques dizaines d’entre eux à la police, selon un journaliste de l’AFP sur place.

Les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes sur quelques dizaines de manifestants qui ont tenté de forcer l’enceinte du bureau du gouverneur régional.

Peu avant 11H00 GMT, la situation était néanmoins calme et des milliers de personnes continuaient de manifester devant le bâtiment sous le regard des policiers.

Lire la suite

Tunisie : des manifestants incendient le siège d’Ennahda à Gafsa

Le Monde, 27 novembre 2013 :

Le siège d’Ennahda, le parti islamiste au pouvoir en Tunisie, a été incendié, mercredi 27 novembre, à Gafsa, au centre du pays, par des manifestants qui défilaient lors d’une journée de grève générale.

Les manifestants s’en sont pris au siège du parti après avoir tenté dans un premier temps de forcer l’entrée du siège du bureau du gouverneur et d’être dispersés par la police. Ils ont sorti des dossiers des locaux ainsi que des meubles et les ont brûlés dans la rue, en l’absence de la police. Les protestataires ont également empêché les pompiers d’accéder au site.

Lire la suite

Opération escargot des Goodyear à Amiens

France Bleue, 27 novembre 2013 :

Depuis mercredi matin, plusieurs centaines d’ouvriers de l’usine d’Amiens nord manifestent dans le centre-ville d’Amiens. Ils sont partis en voiture de la zone industrielle pour rejoindre le tribunal d’Instance où l’audience sur la légalité du plan social a été reportée. Les ouvriers se sont ensuite rendus à l’Inspection du travail avant de partir manifester devant la cellule de reclassement.

Depuis ce matin 9 heures, 300 grévistes environ ont quitté l’usine d’Amiens Nord dans leur voiture pour se diriger vers le tribunal d’Instance où une audience était prévue. Audience sur la légalité du plan social et qui a été reportée au 11 décembre.

Les ouvriers se sont ensuite dirigés vers l’Inspection du Travail devant laquelle des pneus et des cartons ont été brûlés.

Lire la suite

Afghanistan : les femmes de nouveau lapidées pour adultère

Yahoo News, 25 novembre 2013 :

En Afghanistan, 12 ans après la chute des talibans, le gouvernement Karzai devrait réintroduire la lapidation comme peine capitale pour les auteurs d’adultère avec un projet de réforme du code pénal basé sur la charia.

Dimanche se réunissait à Kaboul la  » Loya Jirga « , la  » Grande assemblée « . Sublime parterre traditionnel de 2.500 chefs de clans, de tribus, de grandes familles afghanes. Ils ne sont pas élus et ils s’en moquent. Les grandes leçons de démocratie importées depuis 30 ans n’y changent rien. Un homme ne vaut pas un vote. Ils sont rois d’une vallée, d’une montagne, d’un quartier. Leur nom vaut mandature et le président Hamid Karzai sait que rien ne se décide dans le pays sans leur accord. Ce dimanche, ils ont longtemps palabré sur un plan de retrait des 75.000 soldats américains et ont dit OK pour signer l’accord avant la fin de l’année. Pourquoi signer un accord pour partir me direz vous ? Essentiellement pour éviter de se faire canarder sur le chemin du retour et s’assurer que l’armée, mais aussi les chefs traditionnels dont de nombreux talibans, observeront un peu de retenu.

Lire la suite

L’un des plus importants bidonvilles de Roms évacué à Saint-Ouen

Un campement rom sur lequel vivaient quelque 800 personnes, considéré comme l’un des plus importants de France, était en cours d’évacuation mercredi matin à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, a-t-on appris auprès de la préfecture. « Les opérations d’évacuation ont commencé ce matin vers 08H00 », a précisé la préfecture. Le campement est situé sur des terrains en friche jouxtant l’une des centrales de chauffage urbain de Paris, dans la zone industrielle des Docks de Saint-Ouen. (JDD, 27 novembre 2013).

Il est à noter que la mairie Front de gauche de Saint-Ouen avait adressé un courrier à Manuel Valls lui demandant d’évacuer le campement.