Luttes dans les hôpitaux à Chartres

L’Echo Républicain, 25 novembre 2013 :

Peu d’avancées dans des conflits qui s’enlisent entre la direction des hôpitaux de Chartres et la CGT.

Le personnel SPIJ (Service de protection infanto-juvénile), en grève depuis jeudi, ne parvient toujours pas à faire reconnaître les risques psychosociaux.

À la crèche de l’hôpital Louis-Pasteur, les 18 équivalents temps plein sont en grève depuis mercredi, même s’ils sont assignés et continuent d’accueillir les enfants, de 6 à 22 heures. Le syndicat dénonce « une surfréquentation de la crèche de 20 %, et un manque de personnel en conséquence, explique Rémy Delepine, représentant syndical CGT. On vient d’apprendre que la crèche accueillera sept enfants supplémentaires en janvier ; ce n’est pas possible dans ces conditions. Il y a parfois deux agents pour 24 enfants ».

« Faire participer les parents »

Ces deux services qui ne fonctionnent pas le week-end devraient à nouveau être en grève lundi : « On réfléchit à d’autres formes de protestation, notamment parce que le fait d’être assignés ne nous permet pas de réellement mener des actions. Il faut faire participer les parents ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s