Archives quotidiennes : 25/11/2013

Genève : Les employés de la Ville protestent contre les coupes budgétaires

Tribune de Genève, 25 novembre 2013 :

Plus de 400 fonctionnaires municipaux et membres du tissu associatif et politique ont envahi ce lundi le parvis de l’Hôtel-de-Ville, pour dénoncer les mesures d’économie de la fronde PLR-PDC-UDC-MCG.

A l’appel des syndicats et de l’Alternative municipale, plus de 400 employés de la Ville de Genève accompagné de nombreux membres du tissu associatif et politique ont manifesté vivement et bruyamment ce lundi soir devant le parvis de l’Hôtel-de-Ville, siège du Conseil municipal. Les fonctionnaires protestaient contre les coupes budgétaires qu’a déjà obtenues la droite en Commission des finances. Un signal «funeste», selon eux, à la veille du traditionnel débat budgétaire de la Municipalité. En jeu: 20,8 millions de francs d’économie pour la droite, mais 49 emplois biffés selon la cheffe des Finances, la socialiste Sandrine Salerno.

Lire la suite

Publicités

Grève dans une des plus grosses entreprise d’Egypte

Les travailleurs des cristalleries d’Asfour, 18 000 salariés, premier producteur mondial, installées dans le quartier de Shubra au Caire, en étaient jeudi 21 novembre à leur 11ème jour de grève pour exiger :

– un doublement du salaire qui passerait de 1 000 livres égyptiennes à l’embauche à 2 000 et alors que les ouvriers de cette entreprise gagnent 1 200 LE (le salaire minimum promis par le pouvoir actuel dans le public devrait être de 1 200 LE au 1er janvier 2014) après 10 ans d’ancienneté.

– des contrats à durée indéterminée pour tous les précaires. En sachant que 11.000 des 18.000 salariés n’ont que des contrats à durée déterminée, devant être renouvelés chaque année

– La réintroduction des ouvriers licenciés lors d’une grève l’an dernier

Lire la suite

Multiplication des plans de licenciements

Les Echos, 22 novembre 2013 :

Entre janvier et septembre, le nombre de plans sociaux est reparti à la hausse, avec 736 plans recensés , soit 16% de plus que sur la même période en 2012.

De Gad à La Redoute, en passant par FagorBrandt, Alcatel-Lucent et désormais Mory Ducros , où des milliers d’emplois sont dans la balance, voici les principales entreprises concernées par la vague de plans sociaux (ou des menaces sur l’emploi) qui déferle sur l’Hexagone depuis le début de 2013.

Entre janvier et septembre, le nombre de plans sociaux est reparti à la hausse, avec736 plans recensés, soit 16% de plus que sur la même période en 2012. Voici les principaux:

Lire la suite

Tunisie : Hausse du nombre de grèves en octobre 2013

L’Economiste Maghrébin, 25 novembre 2013 :

Le nombre de grèves a enregistré au cours du mois d’octobre 2013 une hausse de 71% en comparaison avec le mois de septembre de la même année et une baisse de 18% par rapport à octobre 2012.

Selon le ministère des Affaires sociales, rien qu’en mois d’octobre, il ya eu 83 avis de grèves, dont 93% ont émané de l’union générale tunisienne du travail de Tunisie (UGTT) et 7% de l’union des travailleurs de Tunisie (UTT).

Lire la suite

Luttes dans les hôpitaux à Chartres

L’Echo Républicain, 25 novembre 2013 :

Peu d’avancées dans des conflits qui s’enlisent entre la direction des hôpitaux de Chartres et la CGT.

Le personnel SPIJ (Service de protection infanto-juvénile), en grève depuis jeudi, ne parvient toujours pas à faire reconnaître les risques psychosociaux.

Lire la suite

Qatar : un pays en chantier… au mépris des droits des ouvriers

France Info, 25 novembre 2013 :

Esclavage moderne, travail forcé : comment vivent les ouvriers du Qatar ? Venus d’Asie pour l’essentiel, ces travailleurs migrants bâtissent l’Emirat qui doit accueillir la Coupe du Monde de football en 2022. Certains y laissent leur vie : 44 ouvriers népalais seraient morts entre début juin et début août l’été dernier, selon le quotidien britannique The Guardian. D’autres sont exploités. La semaine dernière, Amnesty International dénonçait des salaires non payés, des logements insalubres ou conditions de travail dangereuses.

A Doha, pas un coin de ciel sans une forêt de grues, pas une route sans palissade… Les ouvriers sont à l’œuvre partout. Au total, 500.000 migrants (un quart de la population du Qatar) sont venus d’Inde, du Népal ou des Philippines pour bâtir des tours, des routes, des métros, et bien sûr les futurs stades de la Coupe du Monde de football de 2022.

Lire la suite