Mobilisation à Berne contre la violence faite aux femmes

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté ce samedi à Berne contre la violence faites aux femmes et aux enfants.

violence_femmes_news624

Le froid n’a pas empêché plusieurs centaines de personnes à manifester samedi contre la violence faite aux femmes et aux enfants sur la Place fédérale à Berne. Elles ont demandé une stratégie nationale pour combattre la violence domestique et réclamé davantage de places dans les foyers.

Toutes les deux semaines, une personne meurt en Suisse des suites de violence conjugale, a déclaré la conseillère nationale Jacqueline Fehr (PS/ZH). Cette violence détruit l’amour, la confiance, les espoirs et les rêves, a-t-elle estimé.

Des femmes sont continuellement menacées, humiliées, frappées et violées. Leurs enfants en souffrent autant qu’elles, a poursuivi Jacqueline Fehr qui préside la Fondation suisse pour la protection de l’enfant.

Plaintes retirées
La socialiste a rappelé qu’environ 70% des plaintes déposées sont retirées par les victimes. Selon elle, les auteurs potentiels de violence conjugale ne seraient pas découragés par des sanctions plus sévères puisqu’ils savent qu’ils n’ont souvent pas besoin de répondre de leurs actes.

La conseillère nationale réclame davantage de places dans les foyers pour femmes, qui sont souvent si pleins qu’une victime sur deux ne peut pas y trouver refuge.

Toutes les couches de la société
Myriame Zufferey, de l’organisation faîtière des foyers de femmes en Suisse et au Liechtenstein, à l’origine de la manifestation, a appelé le gouvernement à mettre en place une stratégie nationale contre la violence faite aux femmes et aux enfants, financée par la Confédération. « Nous ne voulons pas de bricolage aux niveaux des communes et des cantons ».

La Suisse officielle doit enfin ouvrir les yeux et réaliser que la violence conjugale est un phénomène répandu qui touche toutes les couches de la société, a-t-elle souligné. En plus d’une stratégie nationale, il faut que la protection des victimes soit mieux financée.

Et les Chambres fédérales doivent ratifier la Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Pour appuyer ces revendications, diverses organisations ont récolté plus de 4000 signatures.

Source : ATS : http://www.arcinfo.ch/fr/suisse/berne-manifestation-contre-la-violence-faite-aux-femmes-566-1238183

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s