Halte à la hausse des prix ! Non à la hausse de la TVA !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le gouvernement a annoncé une hausse de la TVA pour janvier 2014. Elle devrait passer au 1er janvier 2014 de 19,6% à 20% pour un certain nombre de produits comme les boissons, les vêtements ou les véhicules, et surtout de 7% à 10% pour des produits et services comme la restauration, les transports publics, ou les médicaments non remboursables…

Si Ayrault a promis une grande messe sur la fiscalité avec le patronat et les bureaucraties syndicales, il a d’ores et déjà annoncé qu’il n’était « pas question » de revenir sur ces hausses de TVA. Moscovici a beau demander dans une déclaration touchante de naïveté aux capitalistes de la grande distributions de ne pas répercuter cette hausse sur les prix, on sait très bien qu’elle entraînera une hausse des prix ! Lorsque le ministre des finances demande « qu’il y ait aussi des comportements vertueux, notamment dans un secteur de la grande distribution qui doit montrer un engagement civique aux côtés des Français », autant demander aux Mittal, Peugeot et autres Titan d’arrêter les licenciements qui jettent des dizaines de milliers de travailleurs à Pôle Emploi, bref autant demander à un bouc de donner du lait ! Quelque soit le secteur d’activité, de l’automobile à la grande distribution en passant par l’agroalimentaire, les seuls « comportements vertueux » que respectent les capitalistes c’est l’augmentation de leur taux de profit.

Si, de façon générale « L’impôt saigne le malheureux » comme le dit l’Internationale, alors que les riches, que ce soit par la fraude et les mesures de défiscalisation arrivent à y échapper, la TVA est l’impôt le plus injuste qui soit. La TVA taxe de la même façon l’ouvrier au SMIC que le milliardaire. Et si les grands patrons, malgré la crise, continuent de se gaver, nous travailleuses et travailleurs, ne cessons de voir notre pouvoir d’achat dégringoler. Les prix n’arrêtent pas d’augmenter, alors que nos salaires, allocations-chômage et pensions de retraite stagnent quand ils ne diminuent pas. Dans bien des entreprises, non seulement cela fait des années que les salaires sont gelés, mais le patronat remet en cause de nombreuses primes qui permettaient de mettre du beurre dans les épinards. Avec la hausse de la TVA d’ailleurs, le patronat va se saisir de ce prétexte remettre en cause la « prime TVA » des salariés de la restauration.

Ras-le-bol de trimer à l’usine, dans les bureaux ou sur un chantier sans pouvoir boucler les fins de mois ! Ras-le-bol de devoir survivre avec une pension de misère après une vie passée à suer pour les bourgeois ! Ras-le-bol d’être réduit à la misère et au chômage parce que les capitalistes licencient et que les gouvernements successifs suppriment des postes !

Un niveau de vie décent, alors que le nombre de richesses produites à doubler ces dix dernières années, est notre droit humain le plus fondamental ! Ras-le-bol de n’avoir que des miettes alors que c’est nous, par notre travail, qui faisons tourner la boulangerie et pousser le blé !

Halte à la hausse des prix et à la baisse de notre pouvoir d’achat ! Non à la hausse de la TVA ! Et en attendant de renverser ce système capitaliste qui ne nous apporte que misère et exploitation, exigeons l’indexation des salaires, des allocations-chômage et des retraites sur les prix, pour arrêter d’être appauvris à chaque fois que les prix augmentent !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s